Navigation – Plan du site

L'impossible transfert des règles de la société salariale dans les champs artistiques : L'exemple d'un dispositif de qualification dans le spectacle vivant

The impossible transfer of wage society rules to artistic fields:the example of a qualification device in the performing arts
Über die Unmöglichkeit, übliche Arbeitnehmerverhältnisse in künstlerische Bereiche zu übertragen: am Beispiel eines Qualifizierungssystems im ‘Spectacle vivant’
La imposible transferencia de las reglas de la sociedad salarial a los campos artísticos : El ejemplo de un dispositivo de calificación en el espectáculo en vivo
Serge Proust
p. 65-81

Résumés

Les crises du régime de l'intermittence conduisent à tenter de réguler les marchés du travail artistique. L'article analyse la tentative de constitution d'un GEIQ (Groupement des entreprises pour l'insertion et la qualification) en direction des comédiens. Il décrit les intérêts et dispositions, souvent contradictoires, des différents acteurs du champ. Ayant réussi à conforter la qualification des comédiens, ce dispositif est pourtant abandonné. Au-delà des motifs budgétaires, cet abandon résulte du rapport différent, voire antagoniste, à l’emploi qui caractérise ce monde artistique.

Haut de page

Notes de l’auteur

L'auteur remercie les rapporteurs anonymes pour leurs remarques et commentaires critiques

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Les pouvoirs publics se heurtent à l'incertitude de la norme salariale
Les metteurs en scène et l'hétérogénéité des accords de qualification
Pour les salariés, une maîtrise croissante de la pluralité du métier de comédien
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans les économies contemporaines, les professions artistiques connaissent un fort dynamisme démographique. Dans le cas français, entre 1995 et 2004, dans l'ensemble des champs du spectacle, les effectifs ont augmenté « trois fois plus que [ceux] des professions culturelles dans leur ensemble et quatre fois plus que l'ensemble des actifs, toutes professions confondues » (Cléron, Patureau, 2007, p. 1).

Mais ce dynamisme s'accompagne d'une précarité grandissante liée à un déséquilibre croissant entre l'offre et la demande de travail ; la progression des effectifs est supérieure à celle des heures proposées par les multiples employeurs. L'intermittence, régime d'emploi hégémonique des artistes et des techniciens du spectacle (Menger, 2005), permet la multiplication de contrats de plus en plus courts et de moins en moins rémunérés, conduisant à la dégradation des situations individuelles.

De nombreux acteurs publics soulignent que ce déséquilibre est double. D'une part, les entreprises ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Serge Proust, « L'impossible transfert des règles de la société salariale dans les champs artistiques : L'exemple d'un dispositif de qualification dans le spectacle vivant », Formation emploi, 119 | 2012, 65-81.

Référence électronique

Serge Proust, « L'impossible transfert des règles de la société salariale dans les champs artistiques : L'exemple d'un dispositif de qualification dans le spectacle vivant », Formation emploi [En ligne], 119 | juillet-septembre 2012, mis en ligne le 10 septembre 2012, consulté le 21 décembre 2014. URL : http://formationemploi.revues.org/3729

Haut de page

Auteur

Serge Proust

Serge Proust est maître de conférences en sociologie, université de Saint-Étienne, membre du Centre Max Weber (UMR 5283)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page