Navigation – Plan du site

Edito : Des carrières publiques sous tension

Jean-Frédéric Vergnies
p. 5-6

Texte intégral

1Nos représentations de la fonction publique ont-elles autant évolué que la fonction publique elle-même ?

2Les gouvernements prétendent réorganiser l'emploi public afin de le rendre plus efficace et plus mobile, notamment sous l’influence du « nouveau management public ». La gestion de l'emploi public est au cœur de la réforme de l'État : professionnalisation du recrutement et des voies de promotion, rénovation des modalités de rémunération (prime de fonctions et de résultats et bientôt intéressement collectif), développement de la formation tout au long de la vie et d’une gestion par les compétences et les métiers, affirmation d’un droit à la mobilité, rénovation du dialogue social… Parallèlement, de grands chantiers sont engagés : décentralisation, réforme de l’enseignement supérieur…

  • 1 Cf. Rapport annuel sur l'état de la fonction publique 2010-2011, La Documentation française.

3Ces dix dernières années, la fonction publique territoriale s’est fortement développée, tandis que la fonction publique hospitalière a continué à croître. Le périmètre de la fonction publique d’État quant à lui s’est réduit et aujourd’hui, elle n’est plus majoritaire parmi les quelques 5,3 millions d’agents publics1.

4Au-delà de ces grandes évolutions générales, ce dossier de Formation Emploi illustre des enjeux plus qualitatifs autour de l’évolution des carrières et de la formation des agents publics. Apparait alors la complexité du jeu des acteurs face ou en réaction à la mise en place opérationnelle du changement, comme le soulignent Maya Baccache et Jean-Luc Outin en introduction.

5Ainsi les transformations de l’État peuvent brouiller les représentations et créer des difficultés de recrutement. Sébastien Jakubowski révèle ici comment les recrutements deviennent problématiques dans la gendarmerie en raison de l’évolution des métiers et des transformations de l’institution militaire.

6La formation des agents publics a elle aussi évolué et devient l’objet d’enjeux voire de conflits avec la hiérarchie face à l’évolution des métiers et des missions. Franck Bolot analyse ici l’impact des réformes de la formation professionnelle continue sur les représentations collectives de la formation au sein d’un service des sports communal.

7Pour leur part, Éric Verdier et Sébastien Gardon montrent comment les carrières de certains fonctionnaires, notamment dans la haute fonction publique régionale, dépendent des modes de gouvernance et des configurations organisationnelles. On a là une illustration de l’impact de la décentralisation sur la carrière des fonctionnaires.

8La fonction publique évolue également face à la montée de la culture de l’évaluation. Si l’essor du nouveau management public est à plusieurs reprises évoqué et critiqué dans certains articles comme dans l’introduction et la postface de ce dossier, c’est que l’évaluation n’est pas neutre sur l’évolution des métiers eux-mêmes. Selon Sandra Bertézène et Benjamin Dubrion, dans le cadre d’un hôpital public, l’instauration d’outils de gestion modifie le travail des cadres de soins et met en tension leurs représentations de ce qu’est un bon travail.

9Au-delà du « bon travail », la vision du métier et de la carrière peut être source de difficultés de recrutement, mais aussi d’évolution de carrières, comme le montre Pierre Bataille. Le cas des enseignants est ici évoqué à travers la problématique du devenir professionnel d’une cohorte de normaliens. L’auteur identifie les facteurs de leur possible « dévoiement » en dehors de leur métier prédestiné d’enseignant, voire en dehors de la fonction publique.

10Au total, comme l’indique Luc Rouban dans sa postface, du recrutement à la mobilité professionnelle, en passant par la formation ou encore le rapport à la gouvernance et à la culture de l’évaluation, les carrières et parcours dans la fonction publique illustrent cette période de tension entre des transformations importantes du cadre administratif comme du système managérial public et des stratégies individuelles d’acteurs qui s’adaptent et/ou résistent.

Haut de page

Notes

1 Cf. Rapport annuel sur l'état de la fonction publique 2010-2011, La Documentation française.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-Frédéric Vergnies, « Edito : Des carrières publiques sous tension  », Formation emploi, 121 | 2013, 5-6.

Référence électronique

Jean-Frédéric Vergnies, « Edito : Des carrières publiques sous tension  », Formation emploi [En ligne], 121 | janvier-mars 2013, mis en ligne le 15 février 2015, consulté le 26 juin 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/3888

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page