Navigation – Plan du site

Au sortir du chômage : précaires malgré un contrat à durée indéterminée ?

Leaving unemployment : being precarious, despite a long term contract
Ausstieg aus der Erwerbslosigkeit : Präkarität trotz unbefristetem Arbeitsvertrag ?
Salida del desempleo : ¿precarios a pesar de un CDI ?
Laurence Lizé et Nicolas Prokovas
p. 89-112

Résumés

Cette étude compare les emplois trouvés par les anciens chômeurs en 2009 à ceux occupés par la population en emploi. Ce segment du marché externe du travail présente des caractéristiques contrastées : certaines sorties du chômage se réalisent dans des conditions a priori favorables (CDI – contrat à durée indéterminée – à temps plein, bien rémunérés, où les personnes se déclarent satisfaites), tandis que d’autres s’effectuent dans un contexte de précarité. Hormis les contrats courts très fréquents, cette précarité concerne aussi une part non négligeable de CDI. Le métier constitue une clé d’entrée pertinente pour appréhender ce phénomène.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Données et méthode
Structure et caractéristiques des emplois retrouvés par rapport aux salariés en emploi
Une structure des emplois liée aux métiers, à la taille de l’entreprise et au turnover
Une structure des emplois liée aux métiers
L’impact de la taille de l’entreprise sur la structure des emplois
L’influence de la rotation de la main-d’œuvre sur la structure des emplois
Les emplois retrouvés : entre déclassement et précarité
Un déclassement à l’embauche
Un temps partiel subi
De faibles rémunérations
Un taux élevé de CDI « précaires »
Pérennité et satisfaction des emplois retrouvés dépendent surtout du métier et de l’indemnisation
Poursuivre sa recherche d’emploi, malgré un CDI
Les métiers retrouvés pèsent sur les risques d’insatisfaction et d’emploi non pérenne
Obtenir un emploi à temps partiel ou à temps plein : le poids des caractéristiques individuelles et du métier
Conclusion

Aperçu du début du texte

La sortie du chômage entraîne souvent une mobilité professionnelle, parfois contrainte. Certes, le temps passé hors emploi peut avoir été mis à profit pour modifier son profil et son parcours professionnels, notamment par la formation. Cependant, la reprise d’emploi est soumise à la fois aux mutations de l’appareil productif et à des logiques de gestion de l’emploi des entreprises qui, à leur tour, structurent les espaces de mobilité des salariés (Amossé, 2004 ; Dupray, 2005).

Notre étude propose d’observer la segmentation des emplois qui résulte de cette transition à l’œuvre à la sortie du chômage. Elle s’inscrit dans le cadre théorique des approches en termes de segmentation du marché du travail (Doeringer & Piore, 1971). L’approche ici adoptée privilégie une entrée centrée sur le métier, plus précisément par famille d’activité professionnelle (FAP). Il s’agit en effet d’analyser les contours de la segmentation des emplois à la sortie du chômage sur une année, en 2009. Elle prolong...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Laurence Lizé et Nicolas Prokovas, « Au sortir du chômage : précaires malgré un contrat à durée indéterminée ? », Formation emploi, 125 | 2014, 89-112.

Référence électronique

Laurence Lizé et Nicolas Prokovas, « Au sortir du chômage : précaires malgré un contrat à durée indéterminée ? », Formation emploi [En ligne], 125 | Janvier-Mars 2014, mis en ligne le 31 mars 2016, consulté le 20 août 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4154

Haut de page

Auteurs

Laurence Lizé

Économiste, maitre de conférences, section 5 du CNU (Conseil national des universités), université de Paris I et Centre d’économie de la Sorbonne (CEE-CNRS)

Nicolas Prokovas

Économiste, maître de conférences associé, université de Paris III, Intégration et Coopération dans l’Espace Européen (ICEE) et Pôle Emploi, direction des études

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page