Navigation – Plan du site

De l’administration éducative du « décrochage scolaire » à la coopération intersectorielle. Vers un nouveau cadre de référence ?

From educational management of “drop outs” to a cross-field policies and a multilevel cooperation. Towards a new frame ?
Vom bildungsbehördlichen Management des ‘Schulabbruchs’ zur Sektor übergreifenden Zusammenarbeit : Entwickelt sich einer neuer Bezugsrahmen ?
De la administración educativa de la “deserción escolar” a la cooperación intersectorial. ¿Hacia un nuevo marco de referencia ?
Gérard Boudesseul
p. 39-60

Résumés

La lutte contre le « décrochage scolaire » a revêtu une forme singulière sur un fond de réforme des politiques publiques, celle des expérimentations. Quelques outils de la sociologie cognitive des politiques publiques révèlent trois cadres de références qui se seraient succédé en vain : le face-à-face psychopédagogique au regard de « l’élève en échec », la critique radicale des pratiques et du système scolaire au regard de « l’exclu » et enfin l’administration éducative prenant en charge cette nouvelle catégorie que constitueraient « les décrocheurs ». Les conditions d’émergence d’un nouveau cadre potentiel sont analysées, celui d’une politique intersectorielle débordant du champ éducatif et d’une coopération multiniveaux incluant les collectivités locales et la politique de la ville.

Haut de page

Erratum

Une erreur s’est glissée dans la version imprimée du numéro 126. En effet, dans l’article de Gérard Boudesseul, intitulé « De l’administration éducative du « décrochage scolaire » à la coopération intersectorielle. Vers un nouveau cadre de référence ? », p. 55, pour le titre de l’encadré 3, il faut lire « Liste des membres potentiels des Plateformes de suivi et d’appui aux décrocheurs ». La revue prie ses lecteurs de l’excuser pour cette erreur

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

La catégorisation : « élèves en échec », « exclus », « décrocheurs », des jeunes si différents ?
Les « laissés-pour-compte » de la croissance scolaire, ancêtres des « décrocheurs »
Trois cadres de référence devenus concurrents
Des instruments au service d’une méthode d’action publique
Innovation expérimentale ou expérimentation novatrice : une certaine confusion
Montée en puissance d’un nouveau cadre de référence intersectoriel
Renégociation des rôles et déplacement des lignes de clivage entre acteurs
Le « moment HCJ » face au ministère : plus d’autonomie pour les jeunes ou plus de contrôle ?
Des partenariats à la coopération : dilution des responsabilités ou légitimation d’un bien commun ?
Conclusion

Aperçu du début du texte

Devenue priorité nationale, la lutte contre le décrochage scolaire a été un objet particulier d’expérimentations, pour beaucoup, depuis 2009, grâce à l’impulsion du Haut-Commissariat à la Jeunesse, devenu Fonds d’Expérimentation pour la Jeunesse (HCJ-FEJ). En retour, une réelle mobilisation collective se confirme cinq ans après autour de la mise en place de 360 Plateformes de suivi et d’appui des décrocheurs (PSAD), dans toutes les académies.

Du point de vue de la méthode, il semble qu’un changement se soit opéré dans l’identification d’un public dont la responsabilité ne relèverait plus seulement des personnels d’éducation mais aussi de l’insertion professionnelle et des collectivités territoriales. Or, du point de vue des acteurs, cet élargissement des responsabilités pose un problème immédiat lorsqu’il s’agit d’envisager une action commune sur le plan régional, académique ou local.

Ce triple redéploiement d’une méthode, d’un objet et des acteurs semble encore inachevé, si l’on se ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Gérard Boudesseul, « De l’administration éducative du « décrochage scolaire » à la coopération intersectorielle. Vers un nouveau cadre de référence ? », Formation emploi, 126 | 2014, 39-60.

Référence électronique

Gérard Boudesseul, « De l’administration éducative du « décrochage scolaire » à la coopération intersectorielle. Vers un nouveau cadre de référence ? », Formation emploi [En ligne], 126 | Avril-Juin 2014, mis en ligne le 18 août 2014, consulté le 23 avril 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4191

Haut de page

Auteur

Gérard Boudesseul

Maître de conférences en sociologie à Caen, chercheur à Espaces et Sociétés (ESO-CNRS).

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page