Navigation – Plan du site

La sécurisation des parcours des apprentis à l'épreuve du choix politique

The bolstering up of the apprentice pathways in the light of policy
Absicherung des beruflichen Werdegangs von Auszubildenden vor dem Hintergrund politischer Entscheidungen
La protección de los itinerarios de los aprendices sometida a la decisión política
Jean Bourdon, Christine Guégnard et Claire Michot
p. 79-98

Résumés

L'histoire originale d'une expérimentation sur la sécurisation des parcours des apprentis, à l'épreuve d'une décision politique régionale, fournit l'opportunité d'étudier la nature des relations et le type de participation ou de transaction à l'œuvre. La propension des acteurs, aux stratégies différenciées et porteurs d'informations spécifiques, à défendre leur point de vue institutionnel, les alliances et les compromis qui se construisent pour le choix d'une coopération pérenne dans un avenir incertain, caractérisent la gouvernance territoriale en matière de formation professionnelle.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Un projet innovant pour sécuriser les parcours des apprentis
Un processus d'accompagnement
Un réseau d'acteurs
Tutorat et diminution des risques de rupture et d'abandon
De l'avis de transférabilité à la décision politique
L’évaluateur propose l’extension du dispositif
De l’intermédiation à l’interdépendance…
… à la gouvernance
Conclusion

Aperçu du début du texte

La loi du 7 janvier 1983 confère aux régions françaises une compétence de droit commun pour la mise en place d'actions dans le domaine de l'apprentissage et de la formation professionnelle continue. Dès lors, la décentralisation a déplacé les lieux de décision, modifié le cadre des analyses, multiplié les acteurs et transformé leur rôle (Giffard, Guégnard, 2003). Ainsi, le Conseil régional assure la gouvernance du territoire avec une pluralité d'acteurs publics ou privés, institutionnels ou associatifs, avec des principes de transparence et d'arbitrage associés à cette démarche. Son rôle s'inscrit dans un univers d'interdépendance en mobilisant l'ensemble des agents concernés ; il s’agit d'impulser une politique de formation professionnelle, vectrice d'insertion sociale et professionnelle.

Dans ce cadre, l'apprentissage occupe une place particulière. Cette voie de formation par alternance est traditionnellement présente en Bourgogne, où la part des apprentis avoisine les 6 % de la po...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean Bourdon, Christine Guégnard et Claire Michot, « La sécurisation des parcours des apprentis à l'épreuve du choix politique  », Formation emploi, 126 | 2014, 79-98.

Référence électronique

Jean Bourdon, Christine Guégnard et Claire Michot, « La sécurisation des parcours des apprentis à l'épreuve du choix politique  », Formation emploi [En ligne], 126 | Avril-Juin 2014, mis en ligne le 18 août 2014, consulté le 23 avril 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4196

Haut de page

Auteurs

Jean Bourdon

Directeur de recherche CNRS en économie, à l'Institut de recherche sur l'éducation, université de Bourgogne

Articles du même auteur

Christine Guégnard

Chargée d'études à l'Institut de recherche sur l'éducation, université de Bourgogne, pour le centre associé au Céreq, Dijon, sciences de l'éducation

Articles du même auteur

Claire Michot

Chargée d'études à l'université de Bourgogne, sciences de l'éducation

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page