Navigation – Plan du site

Favoriser la réussite et la persévérance des diplômés de formation professionnelle : le cas des collèges d’enseignement général et professionnel (Cégep) au Québec

Promoting success and perseverance for professional training graduates : the case of College of general and vocational education (CEGEP) in Quebec
Förderung des Ausbildungserfolgs und des Durchhaltevermögens von Auszubildenden : Das Beispiel der allgemeinen und beruflichen Fachschulen in Quebec, Kanada
Favorecer el éxito y la perseverancia de los graduados de formación profesional : el caso de los colegios de enseñanza general y técnica (Cégep) en Quebec
Samir Allal et Louise Ménard
p. 49-70

Résumés

Cet article s’intéresse aux passerelles qui ont permis à des diplômés de la formation professionnelle de poursuivre leurs études en formation technique. Cette mesure gouvernementale visait à décloisonner la formation professionnelle et à augmenter le nombre d’étudiants en formation technique. Il sera ici question de la nature de ces passerelles, du cheminement des étudiants concernés ainsi que des conditions ayant contribué ou nuit à leur réussite et persévérance en formation technique. À cet effet, le modèle de Tinto sera mobilisé.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral en libre accès disponible sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Le contexte de création des passerelles : un projet qui inquiète
Cadre théorique et méthodologie
La méthodologie
Les sujets : les étudiants et les intervenants
Les résultats : un taux de persévérance élevé malgré les embûches
Les étudiants qui ont persévéré
Un projet de formation clair et la volonté de diplômer
Des difficultés surmontées grâce à un environnement académique favorable
Un environnement social important et aidant
Un emploi rémunéré qui occupe beaucoup de temps
Les étudiants qui échouent et abandonnent
Un projet de formation semblable, sauf pour quelques-uns
De grandes difficultés, de nombreux échecs et une aide peu efficace
Les motifs d’abandon divers
L’intention de poursuivre ses études vers le cycle supérieur
Des conditions favorables à la réussite et la persévérance des étudiants
Une information plus centrée sur les attentes de l’établissement que sur le projet de formation
Des mesures en lien avec le soutien académique et social et l’évaluation
De nombreux services offerts à l’ensemble des étudiants
La formation en groupes homogènes
Une approche pédagogique encadrante et rassurante
Une évaluation pour soutenir le cheminement des étudiants
Conclusion

Aperçu du début du texte

Depuis la fin des années 1970, la valorisation de la formation professionnelle et de la formation technique est une forte préoccupation pour le Gouvernement du Québec, soucieux, notamment, de répondre au manque chronique de main-d’œuvre spécialisée sur le marché du travail. La volonté d’accroître le nombre d’inscriptions et de permettre à un plus grand nombre d’étudiants d’obtenir un diplôme à ces deux niveaux d’enseignement a conduit à de nombreuses réformes. Toutefois, malgré ces celles-ci, les taux de recrutement et de diplomation, autant en formation professionnelle qu’en formation technique, n’ont pas atteint les chiffres espérés. En effet, 1976 à 2003, le nombre d'inscriptions des jeunes de moins de vingt ans en formation professionnelle au secondaire décroît, pour augmenter légèrement par la suite (ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport, 2012) ; de même, au cégep, le nombre d’étudiants en formation technique n’a jamais dépassé la moitié des inscriptions totales pour ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Samir Allal et Louise Ménard, « Favoriser la réussite et la persévérance des diplômés de formation professionnelle : le cas des collèges d’enseignement général et professionnel (Cégep) au Québec », Formation emploi, 127 | 2014, 49-70.

Référence électronique

Samir Allal et Louise Ménard, « Favoriser la réussite et la persévérance des diplômés de formation professionnelle : le cas des collèges d’enseignement général et professionnel (Cégep) au Québec », Formation emploi [En ligne], 127 | juillet-septembre 2014, mis en ligne le 30 octobre 2016, consulté le 29 avril 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4247

Haut de page

Auteurs

Samir Allal

Maître de conférences à l’université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et directeur de l'Institut universitaire de technologie de Mantes

Louise Ménard

Professeure en didactique de l’enseignement supérieur à l’université du Québec à Montréal, Canada

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page