Navigation – Plan du site

Les compétences non académiques en question

Soft skills in debate
Fragen zu den nichtakademischen Kompetenzen
Las competencias no académicas en cuestión
Marie Duru-Bellat
p. 13-29

Résumés

Le texte discute la notion de compétences « non académiques ». Cette notion ne constitue pas une rupture dans les questionnements sociologiques et pédagogiques ; en outre, malgré les débats vifs qu’elle suscite, elle apparaît aujourd’hui extrêmement mobilisée dans les analyses et les pratiques du marché du travail. Même si l’évaluation des compétences non académiques s’avère difficile, même si cette notion reste problématique d’un point de vue théorique, sa prise en compte par les acteurs de la formation apparaît incontournable.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Développer des compétences, une rhétorique (vraiment) nouvelle au cœur des questions éducatives ?
Éduquer ou transmettre un halo de compétences non académiques »…
Une montée récente et mondialisée de la notion de compétences
La critique des compétences : réticences idéologiques et questionnements pédagogiques
Une obsession de l’utile
De vrais questionnements pédagogiques…
Une montée irrépressible des compétences dans le monde du travail ?
Conclusion : Une notion foncièrement incertaine mais socialement utile

Aperçu du début du texte

La notion de compétences est aujourd’hui très répandue dans le monde de la formation et du travail, quand il s’agit de comprendre pourquoi et comment tel individu se montre capable d’une performance donnée. On peut cependant se demander s’il s’agit là d’une rhétorique vraiment nouvelle – faisant écho à des transformations socio-économiques contemporaines –, ou si elle ne fait que remettre sur le devant de la scène des interrogations classiques sur les systèmes éducatifs et les questions de formation.

Cette interrogation vaut particulièrement pour la notion de compétences « non académiques » ou transversales (telles que la résolution de problème, la maîtrise des communications sous toutes leurs formes, la capacité à vivre ensemble…). On désigne ainsi des compétences qui se développent d’une part, au travers de l’ensemble des activités de formation (initiale et continue) – en incluant les enseignements disciplinaires mais sans s’y limiter – et d’autre part, du fait des expériences dive...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Duru-Bellat, « Les compétences non académiques en question », Formation emploi, 130 | 2015, 13-29.

Référence électronique

Marie Duru-Bellat, « Les compétences non académiques en question », Formation emploi [En ligne], 130 | Avril-Juin 2015, mis en ligne le 08 juin 2017, consulté le 22 juillet 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4393

Haut de page

Auteur

Marie Duru-Bellat

Sociologue spécialiste des questions d’éducation et de stratification sociale, professeur émérite à Sciences-Po (Paris) et chercheur à l’Observatoire sociologique du changement et à l’Institut de recherche en éducation (Dijon

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page