Navigation – Plan du site

Point de vue : Bachelier ou professionnel ?

Claude Grignon
p. 163-168

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 Les changements
2 Les invariants

Aperçu du début du texte

Le baccalauréat professionnel ne prépare pas à l’exercice des professions, i.e. des professions libérales, comme les professions juridiques ou la médecine, mais, à l’autre extrémité de l’échelle sociale et de la hiérarchie des prestiges, à la pratique de ce que l’on appelle les « métiers ». L’opposition entre métiers et professions recouvre l’opposition entre manuel et non manuel.

Si arbitraires que soient les classements et les qualifications auxquels cette opposition donne lieu, elle n’est pas dépourvue de fondements objectifs, et c’est seulement en examinant les cas où elle s’applique à la réalité que l’on fera pleinement ressortir cet arbitraire. Il faut en effet distinguer entre les savoirs que l’on a en tête et les tours de main, entre ce qui s’enseigne par la parole ou l’écrit et ce qui s’apprend par l’observation, l’imitation, le langage du corps, bref entre l’enseignement et l’apprentissage. Les capacités proprement manuelles, l’habileté, l’adéquation et la précision des ges...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Grignon, « Point de vue : Bachelier ou professionnel ? », Formation emploi, 131 | 2015, 163-168.

Référence électronique

Claude Grignon, « Point de vue : Bachelier ou professionnel ? », Formation emploi [En ligne], 131 | Juillet-Septembre 2015, mis en ligne le 15 octobre 2017, consulté le 23 septembre 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4516

Haut de page

Auteur

Claude Grignon

Sociologue, directeur de recherche honoraire à l’INRA (Institut national de la recherche agronomique)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page