Navigation – Plan du site

Les limites du culte de la formation professionnelle : comment le système éducatif suisse reproduit les inégalités sociales

The limits of the cult of vocational education and training : how the Swiss educational system reproduces social inequality
Die Grenzen des Berufsausbildungs-Kultes : Wie das schweizerische Bildungssystem soziale Ungleichheit reproduziert
Los límites del culto de la formación profesional : cómo el sistema educativo suizo reproduce las desigualdades sociales
Julie Falcon
p. 35-53

Résumés

Comment ont évolué les inégalités sociales suite à l’expansion du système éducatif suisse au cours du XXe siècle ? Nos analyses, s’appuyant sur vingt et une enquêtes réalisées entre 1972 et 2013, révèlent que, même si l’expansion du système éducatif a favorisé l’égalité d’accès à l’éducation post-obligatoire, de fortes inégalités sociales subsistent. Il s’avère ainsi que le système éducatif suisse, caractérisé par de nombreuses filières de formations professionnelles, joue un rôle important dans la persistance de ces inégalités.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1 La démocratisation scolaire en Suisse : un bilan ambivalent
2 Les études récompensées ? L’inégal accès aux positions sociales supérieures
Conclusion : la persistance des inégalités sociales en Suisse

Aperçu du début du texte

Avec ses nombreuses filières de formation professionnelle, dont l’apprentissage est la forme la plus développée, le système éducatif suisse – tout comme le système allemand – fait souvent figure de modèle par rapport à d’autres pays occidentaux. Principalement tourné vers la formation en entreprise, il permet aux jeunes d’apprendre un métier et d’acquérir des compétences pratiques leur assurant une bonne intégration sur le marché du travail (Buchmann & Sacchi, 1998 ; Shavit & Müller, 1998) ; en témoigne le faible taux de chômage des jeunes dans ces deux pays. Ainsi, la promotion de la formation professionnelle, en particulier de l’apprentissage, est devenue un cheval de bataille des politiques éducatives dans de nombreux pays (OCDE, 2013), et tout particulièrement au sein de l’Union européenne (Commission européenne, 2010).

La formation professionnelle permettrait de répondre aux défis actuels posés à l’Union européenne en réduisant le taux de chômage des jeunes et le nombre de jeune...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Julie Falcon, « Les limites du culte de la formation professionnelle : comment le système éducatif suisse reproduit les inégalités sociales », Formation emploi, 133 | 2016, 35-53.

Référence électronique

Julie Falcon, « Les limites du culte de la formation professionnelle : comment le système éducatif suisse reproduit les inégalités sociales », Formation emploi [En ligne], 133 | Janvier-Mars 2016, mis en ligne le 21 avril 2018, consulté le 23 novembre 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4641

Haut de page

Auteur

Julie Falcon

Docteure en sciences sociales de l’université de Lausanne. Elle y est enseignante-chercheuse au sein du Centre de recherche sur les parcours de vie et les inégalités (LINES). Ses recherches portent sur l’analyse temporelle de la stratification sociale et de la mobilité sociale.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page