Navigation – Plan du site

Les figures de réussite, des clés pour appréhender les bifurcations scolaires et professionnelles

Social models of success. Keys to comprehending bifurcations in school and work trajectories
Erfolgsbilder, Schlüssel zum vorgreifenden Verständnis der schulischen und beruflichen Richtungswechsel
Los casos de éxito, claves para aprehender las bifurcaciones escolares y profesionales
Sylvain Bourdon, María-Eugenia Longo et Johanne Charbonneau
p. 27-45

Résumés

Malgré leur complexification croissante, les parcours d’insertion des jeunes continuent d’être le résultat d’un processus de socialisation qui, plutôt que de s’ancrer dans un modèle unique, reflète une cohabitation de normes plus ou moins contradictoires. Les figures de réussite ont été élaborées et mises à l’épreuve dans l’analyse d’entretiens longitudinaux menés auprès de 53 jeunes Québécois. Il s’agissait de mieux comprendre le rôle des référents normatifs dans les choix opérés, leur enchaînement dans les parcours d’insertion, et les bifurcations qui peuvent en résulter.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1 Une reconstruction des figures de réussite à partir du discours des jeunes
2 Les six figures de réussite
2.1 Le professionnel diplômé
2.2 Le travailleur identitaire
2.3 Le consommateur hédoniste
2.4 Le travailleur en sécurité (d’emploi)
2.5 L’entrepreneur
2.6 L’éternel étudiant
3. Concomitance et changements de figures de réussite :
une autre perspective sur les bifurcations
3.1 Des bifurcations radicales qui s’appuient sur le changement de figure de réussite
3.2 Des bifurcations effectives qui s’inscrivent dans la cohérence biographique
Conclusion 

Aperçu du début du texte

Depuis quelques décennies, on assiste à l’individualisation des inégalités sociales dans nos sociétés du risque (Beck, 2001) et de l’incertitude, où les responsabilités et les aléas, naguère assumés par les collectifs – État, entreprises, organisations, famille – sont de plus en plus pris en charge par les individus. Dans ce contexte, la différenciation et la complexification croissante des parcours d’insertion des jeunes ont attiré l’attention des observateurs dans plusieurs pays : choisir un programme scolaire, enchaîner des boulots étudiants, s’engager rapidement ou non dans une carrière. Malgré leur complexification et leur différenciation croissante, les parcours d’insertion des jeunes ne sont pas pour autant aléatoires et dénués de tout ancrage social. Comme le souligne Cavalli (2007, p. 67) « Le modèle de parcours de vie en vigueur garde son caractère normatif ; il est cependant plus difficile à accomplir sur le plan individuel ». Ainsi, les parcours continuent d’être le résu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylvain Bourdon, María-Eugenia Longo et Johanne Charbonneau, « Les figures de réussite, des clés pour appréhender les bifurcations scolaires et professionnelles  », Formation emploi, 134 | 2016, 27-45.

Référence électronique

Sylvain Bourdon, María-Eugenia Longo et Johanne Charbonneau, « Les figures de réussite, des clés pour appréhender les bifurcations scolaires et professionnelles  », Formation emploi [En ligne], 134 | Avril-Juin, mis en ligne le 23 juin 2018, consulté le 28 mai 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4718

Haut de page

Auteurs

Sylvain Bourdon

Sociologue, Faculté d’éducation de l’université de Sherbrooke (Québec) et Centre d’études et de recherches sur les transitions et l’apprentissage (CÉRTA)

María-Eugenia Longo

Sociologue, Centre Urbanisation Culture Société - INRS (Québec) et Laboratoire d’économie et de sociologie du travail (LEST - CNRS), université Aix-Marseille

Johanne Charbonneau

Sociologue, Centre Urbanisation Culture Société - INRS (Québec)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page