Navigation – Plan du site

Plan

Haut de page

Texte intégral

1Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Emploi

CDD vs CDI : Les effets d'un dualisme contractuel

Fontaine François ; Malherbet Franck
Paris : Presses de Sciences Po, 2016. - 100 p. - (Sécuriser l'emploi ; 12).

2Confrontés à un chômage endémique, de nombreux pays ont choisi de réformer leur marché du travail. Ces réformes ont consacré le recours aux formes d'emploi atypiques, contrats à durée déterminée et emplois intérimaires principalement. En France, il en résulte un marché du travail dual où coexistent des emplois stables protégés et des emplois précaires dont les durées sont toujours plus courtes et qui n'offrent souvent d'autres perspectives que le retour au chômage. Cette flexibilisation d'une partie du marché s'est imposée peu à peu comme une force déstabilisatrice aux conséquences sociales et économiques délétères. François Les auteurs analysent comment ce dualisme contractuel s'est construit et la façon dont il affecte le fonctionnement du marché du travail français. Ils proposent diverses réformes structurelles pour y remédier

Gouverner par les incitations : Les nouvelles politiques sociales en Europe

Arrignon Mehdi
Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble, 2016. - 214 p. - (Libres cours. Politique).

3Alors que le taux de chômage est de 10,5 % en France, de 25 % en Espagne, qu'il touche tout particulièrement les jeunes, cet ouvrage revient sur dix ans de réforme de l'État Europe. Les politiques plus « actives », plus « incitatives au retour à l'emploi », ont-elles porté leurs fruits aux Pays-Bas, en France, en Espagne ? Qu'apprend- on des nouvelles stratégies menées en matière sociale ? Atteignent-elles leurs objectifs face à la pauvreté et au chômage ? Issu d'une enquête de deux ans, l'ouvrage permet de tirer des conclusions sur les nouveaux instruments d'action publique en montrant comment le « gouvernement par l'incitation » se généralise depuis les politiques économiques jusqu'au secteur social, des institutions européennes à l'échelon local.

L'institution du travail : droit et salariat dans l'histoire

Didry Claude
Paris : La Dispute, 2016. - 245 p. - (Travail et salariat)

4Le droit du travail est sous le feu de critique ; il serait archaïque, trop protecteur, trop compliqué... justifiant une véritable hystérie réformatrice. Mais d'où vient cette institution ? Claude Didry, chercheur en sociologie, rend compte ici des dynamiques historiques du droit et du travail. Cette analyse permet de prendre la mesure de la rupture que représente le code du travail dans la France de la Belle Époque. Elle permet de saisir le contrat de travail comme la base des coopérations entre ouvriers, ingénieurs et techniciens, dont sortiront tout à la fois les industries et les luttes sociales du XXe siècle. Ce droit nouveau ne se réduit pas à un empilement de protections présentées aujourd'hui comme désuètes, mais institue le travail comme une activité sociale définie par un temps, la durée légale, et un lieu, l'établissement. La remise en cause de ce droit ne peut qu'accentuer les dérives d'un capitalisme financier qui déstabilise les entreprises, en portant atteinte, dans sa substance même, au travail. Cette fresque historique conduit à redécouvrir l'importance du droit du travail dans la vie des salariés, et à proposer de le prolonger par une sécurité sociale industrielle qui remettrait le travail au centre de l'entreprise et de la société.

Aux marges du travail

Calderón José Angel ; Demailly Lise ; Müller Severin (dirs.)
Toulouse : Octarès, 2016. - 229 p. - (Le travail en débats. Série Colloques & Congrès).

5En sciences sociales, l'étude des marges constitue un révélateur des transformations sociales. Cet ouvrage repense le travail à partir d'analyses dialectiques entre les « marges », du travail et de l'emploi, et les « centres », constitués par des cadres normatifs, des formes « typiques » ou dominantes. Cette mise en relation aborde les transformations des mondes du travail en termes de processus, de déplacement de frontières et de rapports sociaux. Où se situent et comment se définissent les marges du travail et de l'emploi ? Que révèlent-elles des systèmes normatifs et des manières de penser le travail ? Comment marges et centres s'articulent-ils et/ou se combinent-ils dans de nouveaux rapports socio-économiques ? Quels rapports au travail entretiennent les catégories d'acteurs situées aux marges ? Quelles capacités de résistances et de mobilisations ont-elles ? Avec quel potentiel de transformation des rapports sociaux ? Les contributions traitent de la diversité des situations selon les secteurs d'activités, les zones géographiques, les catégories de travailleurs. Dans une diversité d'approches et de paradigmes, elles esquissent des champs du possible pour repenser le travail, voire quelques perspectives pour la sociologie du travail elle-même.

Vers de nouvelles figures du salariat : Entre trajectoires individuelles et contextes sociétaux

Lamanthe Annie ; Moullet Stéphanie (dirs.)
Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence, 2016. - 182 p. - (Travail & Gouvernance)

6Cet ouvrage s'intéresse aux populations confrontées à la recomposition des normes d'emploi et de travail à l'œuvre en cours : jeunes générations entrant dans la vie active, travailleurs migrants, travailleurs des zones grises de l'emploi, travailleurs éduqués des nouveaux services confrontés au travail taylorisé et à bas salaire, dans les centres d'appels notamment. L'ouvrage cherche à répondre aux deux questions suivantes : quelles expériences ces populations font-elles des transformations sur le marché du travail ? En retour, que peuvent nous enseigner ces « figures de travailleurs » sur les dynamiques de la relation salariale et sur les segmentations nouvelles qui s'opèrent au sein du salariat en France mais aussi dans la comparaison avec les transformations à l'œuvre dans d'autres pays, dont les pays sud-américains ?

Entreprise

L'intelligence de l'entreprise : 40 ans de réflexion patronale en France

Torrès Félix
Paris : Manitoba-les Belles Lettres, 2016. - 281 p. - (Entreprises et société)

7« Les patrons réfléchissent-ils ? » ; « Y a-t-il une pensée collective de l'entreprise française ? ». Si l'économie et l'organisation des sociétés françaises, le monde patronal et son représentant privilégié, le MEDEF (Mouvement des entreprises de France), sont bien connus, celui de la pensée entrepreneuriale et des grands thèmes qui la structurent l'est beaucoup moins. Le principal lieu de réflexion de l'entreprise française est l'Institut de l'entreprise, créé en 1975, rejoint à partir des années 2000 par plusieurs clubs de réflexion. Cercles de réflexion, boîtes à idées, lieux de sociabilité, ils structurent tout autant une philosophie de l'entreprise qu'un champ de réflexion et d'action, ils forgent une intelligence de l'entreprise. Dont les thèmes clés restent stables au fil des ans : faire dialoguer entreprise et société ; réfléchir à un meilleur rôle de l'homme dans l'entreprise ; appuyer la mondialisation des sociétés françaises ; améliorer l'efficacité de l'État providence dans une perspective libérale (libéralisme tempéré à la française, à mi-chemin entre les capitalismes anglo-saxon et allemand, conjuguant solidarité et réforme du rôle de l'État). Nourri par de nombreux entretiens et sources inédites, cet ouvrage aide à comprendre la réflexion des chefs d'entreprise en matière économique, sociale, managériale et culturelle. L'intelligence de l'entreprise reste en effet un challenge : c'est aussi le meilleur de ses atouts pour avancer dans un futur jamais écrit à l'avance.

Le Modèle californien : Comment l'esprit collaboratif change le monde

Dagnaud Monique
Paris : Odile Jacob, 2016. - 204 p.

8La Californie, où sont nés Internet et les technologies qui ont bouleversé notre monde, est au cœur de l'économie mondiale. Elle est aussi le lieu où s'inventent un modèle de société et un autre imaginaire politique. Fondée sur la collaboration et le partage, valorisant l'innovation, l'entrepreneuriat et l'association, cette société nouvelle offre au reste de la planète l'image d'un avenir possible. L’auteur examine de plus près ce défi lancé par la Californie, et mesure ce que cet esprit collaboratif peut apporter.

Formation

Apprendre en ligne : quel avenir pour le phénomène MOOC ?

Oliveri, Nicolas, Rasse, Paul (préf.)
Paris : L'Harmattan, 2016. - 126 p. - (Communication et civilisation)

9Les MOOC, cours en ligne ouverts et massifs, incarnent pour certains une révolution pédagogique, un futur de l'enseignement supérieur. Pour d'autres au contraire, ils demeurent le dernier instrument en date d'une utopie technique, qui ne saurait remplacer en totalité une pédagogie plus traditionnelle. Les MOOC soulèvent surtout de très nombreuses interrogations quant à leur potentiel, leur modèle économique ou encore les modalités d'évaluation d'une montée en compétences chez les usagers. Après avoir recadré les MOOC dans une approche historique du e-learning, l'auteur présente ce nouvel outil de la transmission des savoirs à distance, en tentant de déconstruire certains mythes et d'insister sur l'indispensable présence humaine nécessaire à l'efficacité pédagogique. Une série d'entretiens clôt cet ouvrage, à la fois critique et source de réflexions sur l'enseignement de demain.

Enseigner l'esprit d'entreprise à l'école : Le tournant politique des années 1980-2000 en France

Tanguy Lucie
Paris : La Dispute, 2016. - 221 p.

10Dans un contexte de chômage, l'école se trouve accusée d'inadaptation aux changements économiques et culturels, et sommée de remédier aux difficultés d'insertion des jeunes. En tête de file de ces accusateurs, les dirigeants des grandes entreprises et leurs organisations professionnelles qui revendiquent d'intégrer la communauté éducative. Ils s'emploient à montrer que l'État qui a incarné l'intérêt général, n'est plus en mesure de le faire. La décentralisation, l'intégration européenne, la crise économique ont bouleversé l'héritage des débuts de la IIIe République et permis d'installer de nouveaux modes d'administration construits en partenariat. Sous des formes diverses, encore limitées en nombre, l'entrée des entreprises dans l'école échappe au débat public et reste méconnue, y compris pour les enseignants. L’enquête restituée dans cet ouvrage montre la mobilisation des milieux économiques et politiques, en France et en Europe, pour promouvoir un régime appelé « entreprenariat » qui affiche le modèle de l'entrepreneur comme figure de l'individu et du travailleur à former : motivé, dynamique, « flexible » et responsable de soi.

Expérience et professionnalisation dans les champs de la formation, de l'éducation et du travail : État des lieux et nouveaux enjeux

Mebarki Malik ; Starck, Sylvain ; Zaid, Abdelkarim (dirs.)
Toulouse : Octarès, 2016. - 172 p. - (Le travail en débats. Série Colloques & Congrès)

11En quoi l'expérience peut-elle être considérée, pour les acteurs de l'éducation et de la formation mais aussi dans le champ du travail, comme incontournable dans les processus de professionnalisation ? Les différentes contributions, alternant cadrages conceptuels et études, font le point sur les tensions inhérentes au recours à l'expérience en éducation et en formation prise entre : expérience vive et exigence de formalisation ; singularité des sujets et contexte socio-culturel ; logique productive et logique formative. Ces contributions sont sous-tendues par une hypothèse qui suggère que la prise en compte grandissante de l'expérience dans les champs de l'éducation et de la formation est liée à une interrogation de la forme scolaire, jugée trop académique et déconnectée des enjeux sociétaux, mais aussi au développement des processus d'individualisation, la recherche et l'expression d'un « être-soi »,apparaissant comme la norme pour tout individu. L'expérience peut donc être considérée comme l'une des réponses pour assurer le déploiement des fonctions éducatives dans un tel contexte. L'expérience se trouve de même mobilisée dans le champ du travail, où la prise en compte de celle-ci passe par la reconnaissance du salarié et de ses activités. Au cœur de la gestion des ressources humaines dans les organisations, en effet, la sollicitation de l'expérience dans le processus de professionnalisation est rarement éloignée de la question de la reconnaissance et donc de sa mise en visibilité. En sollicitant des contextes variés, cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui cherchent à mieux comprendre le problème du lien entre expérience, d'une part, et formation et travail, d'autre part.

Une histoire des Instituts Universitaires de Technologie (IUT)

Benoist Pierre
Paris : Classiques Garnier, 2016. - 208 p. - (Histoire des techniques ; 6).

12Les instituts universitaires de technologie sont les principales innovations qu'ont connues les enseignements supérieurs en France depuis la libération. Ils ont montrés que les enseignements supérieurs sont capables d'innover en se dotant d'une fonction nouvelle de formation de techniciens, s'adressant à des étudiants ne répondant pas au profil traditionnel attendu dans l'enseignement supérieur , en inventant pour eux une pédagogie appropriée, et en renforçant les coopérations avec le monde de l'économie. Ils constituent un exemple de professionnalisation des enseignements supérieurs et de diversification des formations.

La notion d'identité : usages et sens dans le champ de la formation et de l'éducation

Hatano-Chalvidan Maude ; Sorel, Maryvonne (dirs.)
Paris : L'Harmattan, 2016. - 240 p. - (Action & savoir - Série Recherches)

13Devenue une notion centrale, les définitions qui sont attribuées à la notion d'identité sont aussi variées que les espaces théoriques, idéologiques et pratiques qui lui sont associés. Dans une visée d'intelligibilité et de clarification des enjeux sociaux qu'elle recouvre, ces contributions proposent un éclairage théorique quant aux sens et usages qu'elles consacrent à cette notion d'identité. L'enjeu est de démêler ce qui apparaît comme une notion surinvestie et pourtant incontournable des champs des métiers adressés à autrui.

Sociologie de l'école

Blanchard Marianne ; Cayouette-Remblière Joanie
Paris : La Découverte, 2016. - 125 p. - (Repères. Sociologie ; 672)

14L'école tient dans la société française une place prépondérante, près du quart de la population du pays se trouve sur les bancs de l'école et que le nombre d'enseignants a dépassé le million. Le fait scolaire constitue un fait social majeur. Comment s'organise l'institution scolaire et comment a-t-elle évolué ? Qui sont celles et ceux qui la font vivre ? Celles et ceux qui la fréquentent ? De quelle façon les inégalités scolaires sont-elles produites ? Quel rôle les politiques publiques peuvent-elles alors jouer ? Cet ouvrage présente les réponses de la sociologie, en s'appuyant sur des travaux classiques, mais aussi sur les recherches récentes. En intégrant des analyses traitant de la maternelle à l'enseignement supérieur, il apporte un soin particulier à comprendre les inégalités sociales et à décrire les conséquences de la généralisation de l'école.

Insertion

Les compétences sociales et non académiques dans les parcours scolaires et professionnels

Giret Jean-François ; Morlaix, Sophie (dirs.)
Institut de recherche sur l'éducation : sociologie et économie de l'éducation, IREDU (Dijon). - Dijon : Editions Universitaires de Dijon, 2016. - 158 p. - (Sociétés)

15L'approche compétences fait l'objet de débats dans le système éducatif français. Elle est une préoccupation centrale des politiques d'éducation et de formation. Si les compétences académiques et professionnelles commencent à être bien référencées, de nombreuses questions se posent sur les compétences sociales et non académiques, pourtant déterminantes dans la réussite scolaire et professionnelle. Comment les mesure-t-on ? L'école peut-elle et doit-elle les enseigner ? Peuvent-elles faciliter l'apprentissage d'autres compétences ? Comment influencent-elles les trajectoires professionnelles des jeunes à la sortie du système éducatif ? A partir de différents terrains de recherche dans les écoles, à l'université, sur le marché du travail, cet ouvrage se propose d'apporter des éléments de réponse à ces questions.

Les jeunes et le monde du travail : Emploi et vie en entreprise

Regnault Gérard
Paris : L'Harmattan, 2016. - 211 p. - (Logiques sociales)

16Le chômage des jeunes constitue l'une des toutes premières préoccupations de la plupart des familles et aussi des responsables publics à tous les niveaux, comme pour le Medef (Mouvement des entreprises de France), au cours de son université d'été en 2015. Au moment où près d'un jeune Français sur quatre se trouve au chômage et où, parmi les plus diplômés, certains recherchent encore un emploi plus d'un an après la fin de leurs études, l'examen des divers aspects permettant de comprendre cette situation et son contexte est important. Outre les données économiques à prendre en considération, cet ouvrage centre ses réflexions, d'une part, sur les valeurs des jeunes et leur regard sur le monde du travail et, d'autre part, sur les entreprises et le regard porté par les cadres et les dirigeants d'entreprise sur les jeunes. Il s'agit d'une étude socioéconomique solidement documentée.

Pauvres jeunes. Enquête au cœur de la politique sociale de jeunesse

Lima Léa
Nîmes : Champ social, 2015. - 164 p. - (Questions de société)

17À quelles conditions la solidarité publique peut-elle s'exercer à l'égard des jeunes précaires ? Grâce à une enquête par observation dans des comités d'attribution du fonds d'aide aux jeunes, ce livre offre une plongée au cœur de l'État pour comprendre le traitement qu'il réserve aux jeunes en difficulté. On y découvre des professionnels qui racontent des histoires d'insertion au passé et au futur, qui se posent des questions sur le bien-fondé des demandes d'aide financière, et qui évaluent les parcours comme les projets des jeunes. Non sans hésitations, les acteurs de l'insertion fabriquent une doctrine de la solidarité avec ses normes et finalement une certaine conception de la citoyenneté sociale des jeunes.

Profession

Atlas des compétences et des métiers en sciences humaines et sociales

Francez Émilie, Gallenga Ghislaine
Aix-en-Provence : Presses universitaires de Provence, 2016. - 477 p.
Publication dans le cadre d'un projet initié par le LabexMed, Laboratoire d'excellence « Les sciences humaines et sociales au cœur de l'interdisciplinarité pour la Méditerranée »

18Cet ouvrage proposer sous une forme novatrice un panorama des disciplines de sciences humaines et sociales (SHS). Il permet de cerner les champs de recherche, les concepts, les méthodes, les compétences, et les débouchés professionnels de ces sciences dédiées à l'étude des sociétés. ce travail présente et de détaille la multiplicité des relations entre ces disciplines et les sphères sociale et économique, qu'elles se déroulent dans le cadre d'emplois, de recherches, de conseils, d'expertises ou de formations. Issu d'une recherche en anthropologie, le projet est de s'appuyer sur la forme des cartes heuristiques ou cartes conceptuelles pour rendre compte des résultats, et présenter chaque discipline et ses savoir-faire d'où le nom d'atlas donné à l'ouvrage. Les cartes heuristiques proposent une lecture en arborescence, permettant de présenter des contenus complexes de manière synthétique et graphique. Elles sont complétées de fiches et d'un glossaire. Cette recherche montre combien la réalité des collaborations des sciences humaines et sociales avec la société est diversifiée, bien au-delà des seules relations économiques. Elle rappelle surtout que, par leurs objets mêmes, ces sciences sont en prise directe avec le monde qui les environne, et travaillent sur des problématiques qui concernent l'humanité.

Les formateurs en travail social : Sociologie d'un groupe professionnel menacé

Verron Christophe
Paris : L'Harmattan, 2016. - 307 p. - (Le travail du social)

19Nés dans les années 1920, en parallèle à l'invention du travail social, les formateurs, pour la quasi-totalité issus des terrains professionnels, sont devenus incontournables dans toutes les écoles préparant aux métiers d'éducateur, d'assistant de service social, etc. L'extension du secteur social a généré l'arrivée, au sein de ces centres de formation, d'acteurs issus d'autres horizons qui sont venus interroger les compétences des professionnels en place. Subissant les logiques de rationalisation, et peu organisés pour s'en défendre, les formateurs ont pu mesurer les conséquences sur leurs pratiques et leurs identités d'une dérégulation de leur cadre d'exercice. Le groupe professionnel des formateurs en travail social, présenté ici, s'inscrit dans une dynamique de déprofessionnalisation qui touche l'ensemble des formateurs des métiers de la relation.

Mutations éducatives et engagement professionnel

Merhan France ; Jorro Anne ; De Ketele Jean-Marie (dirs.) Bruxelles : De Boeck Supérieur, 2015. - 184 p. - (Perspectives en éducation et formation)

20Cet ouvrage contribue à l'analyse des professions de l'éducation et de la formation en pleine transformation. Il s'inscrit dans des perspectives scientifiques relatives à la dimension sociale de l'engagement professionnel et de l'apprentissage du et au travail. Il ouvre de nouveaux questionnement et de nouvelles pistes par rapport aux analyses motivationnelles et identitaires en contexte de travail en mettant en évidence le caractère interactionnel de l'engagement, du désengagement ou du non-engagement professionnel en référence à des contextes actuels en mutation. La première partie de l’ouvrage est centrée sur l'engagement et le désengagement de futurs professionnels ou de professionnels dans leur activité. La seconde partie étudie les stratégies d'engagement d'acteurs dans des dispositifs de formation professionnelle initiale, dans une période de remise en cause des raisons mêmes qui justifient leurs processus d'engagement dans les métiers de l'éducation et de la formation. Une « synthèse ouverte » en fin d'ouvrage problématise les résultats issus d'une pluralité de terrains, en les mettant en relation avec les mutations dans le monde du travail.

Professionnalisation des métiers du cirque : Des processus de formation et d'insertion aux épreuves identitaires

Perez-Roux Thérèse ; Étienne Richard ; Vitali Josiane (dirs.)
Paris : L'Harmattan, 2016. - 251 p. - (Logiques sociales)

21Cet ouvrage présente la professionnalisation des métiers du cirque à la fois comme un enjeu et comme un défi. Les contributrices et contributeurs, par la diversité de leurs parcours, expériences et expertises, d'artistes, directrices et directeurs d'écoles professionnelles, responsables institutionnels, chercheuses et chercheurs, conduisent une réflexion sur la professionnalisation dans les métiers du cirque, sur les problématiques liées à l'insertion des artistes ou à la réorientation de leur parcours. Cette approche plurielle donne à comprendre les identités professionnelles et artistiques mises à l'épreuve des contextes de formation et d'insertion. Les auteurs s'intéressent aux risques psychosociaux et de taylorisation des métiers artistiques. Ils soulignent les enjeux de l'égalité homme-femme dans l'avenir des professions du cirque et le besoin de reconversion professionnelle. En revenant sur les dispositifs mêlant formation et insertion dans le milieu professionnel par l'apprentissage et l'individualisation des formations, en présentant les perspectives des nouveaux diplômes professionnels artistiques et d'enseignement, les auteurs offrent des analyses et des réponses concrètes en matière de recherche et développement pour la professionnalisation des métiers artistiques.

Travail

Autour du travail : accès à l'emploi, formation, équilibre travail-famille

Salengros Pierredir ; Di Fabio Annamaria ; Lemoine, Claude ; Majer Vincenzo (dirs.)
Association Internationale de Psychologie du Travail de Langue Française
Paris : L'Harmattan, 2016. - 223 p. - (Psychologie du travail et ressources humaines).

22Cet ouvrage présente des textes sélectionnés du 18e congrès international de Psychologie du travail et des organisations (AIPTLF, Florence, 2014) sur le thème « Perspectives travail ». Les huit premières contributions portent sur le recrutement : le rôle des tests de jugement situationnel, l'évaluation des compétences orthographiques, les facteurs individuels de la perception des candidats et d'une éventuelle discrimination. Six articles traitent des effets des dispositifs techniques, des soutiens à l'apprentissage, des représentations des compétences et de la stimulation cognitive pour des métiers spécialisés, de la motivation et du développement du sentiment d'efficacité. Enfin cinq articles concernent les rapports travail-famille, tantôt conflictuels, tantôt enrichissants, en lien avec les états affectifs au travail, la santé psychologique et le bien-être.

La confiance en questions : Actes de la journée d'études organisée au Conservatoire national des arts et métiers, le 20 mars 2015

Agulhon Sophie ; Guarnieri Franck ; Perseil, Sonny ; Pesqueux Yvon (dirs.)
Journée d'études « La confiance en questions » (20 mars 2015)
Conservatoire national des arts et métiers, Paris). - Paris : L'Harmattan, 2016. - 422 p. - (Perspectives organisationnelles)

23Qu'est-ce que la confiance ? La confiance est-elle source de vulnérabilités ? Est-elle nécessaire en matière d'éducation ? Peut-on parler de culture(s) de la confiance ? Le droit permet-il d'assurer la confiance ? Telles sont les principales questions abordées au sein de cet ouvrage interdisciplinaire. Cet ouvrage permet de mieux cerner cette notion polysémique grâce aux contributions de trente-cinq auteurs.

Le progrès sans le peuple : Ce que les nouvelles technologies font au travail

Noble David
Marseille : Agone, 2016. - 236 p. - (Contre-feux)

24Les nouvelles technologies ont servi aux patrons à licencier leurs employés, à réduire leurs coûts de main-d’œuvre, à délocaliser. De l'usine à l'exploitation agricole, de la raffinerie aux bureaux, aucune profession n'a échappé à l'offensive. Pourtant, pas de révolte, d'exigence de protection, de résistance. Quel contraste avec la première révolution industrielle, qui suscita une résistance farouche et déboucha sur le mouvement ouvrier et son corollaire, la législation sociale progressiste. Aujourd'hui, ces acquis ne cessent de s'éroder à mesure que les syndicats s'affaiblissent et que les programmes sociaux destinés à nous protéger des violences du marché sont démantelés. Pourquoi une telle passivité ? Pourquoi une telle déférence pour le marché, une telle révérence pour la technologie ? Ce qui nous paralyse, ce sont notamment les concepts dont nous avons hérité, comme celui d'un progrès technologique nécessaire et bénéfique ; et l'idée que la compétitivité, fondée sur ces technologies, serait la voie la plus sûre vers la prospérité et le bien-être.

Situations du travail

Dejours Christophe
Paris : Presses universitaires de France, 2016. - 302 p.

25La psychodynamique du travail est une discipline dévolue à l'analyse clinique et théorique des relations entre travail et santé mentale. Elle s'efforce d'identifier les conditions en fonction desquelles le rapport psychique au travail évolue vers la pathologie ou profite à la construction de la santé mentale. Elle prend naissance en France en 1980 avec la publication de Travail : usure mentale. Ce livre rassemble des articles qui ont joué un rôle important dans l'édification de cette discipline et qui sont, pour la plupart, devenus introuvables. Nombre de ces textes ont la forme de réponses à des objections faites à la clinique du travail par des chercheurs œuvrant dans d'autres disciplines (ergonomie, médecine du travail, sociologie, anthropologie, psychosociologie, philosophie, psychanalyse, psychosomatique). Il s'agit donc d'une sélection qui constitue une base de référence pour tous ceux qui, en tant que praticiens ou chercheurs, sont impliqués dans la clinique et dans l'action en faveur de l'amélioration des rapports entre les êtres humains et le travail.

Les travailleurs de l'innovation : De l'entrepreneur aux salariés

Boisard Pierre ; Didry Claude ; Younès Dima (dirs.)
Rennes : Presses Universitaires de Rennes, 2016. - 307 p. - (Économie et société)

26L'innovation est fréquemment associée aujourd'hui à l'entrepreneur. Dans cette représentation, le travail salarié apparaît moins comme un levier qu'un aboutissement, engluant l'entreprise dans des routines et des pesanteurs. Face à une accélération des mutations technologiques, les salariés se voient sommés de cultiver cette vertu nouvelle que constituerait l'"adaptabilité". Cet ouvrage vise à éclairer cette tension entre exploration et exploitation que l'on retrouve au cœur du travail. L'enjeu est de sortir de la distinction entre recherche fondamentale et recherche appliquée, pour saisir l'innovation comme un processus marqué, à chaque étape, par cette tension que les acteurs visent à résoudre en tentant de démontrer le caractère praticable des solutions issues de leurs explorations. Les cas analysés dans cet ouvrage permettent ainsi de cerner le processus d'innovation en retrouvant cette tension dans le travail, au-delà du seul projet de l'entrepreneur et des directions d'entreprise. Entendue comme un bouleversement de l'activité économique, l'innovation oblige à considérer l'ensemble des salariés dans la mise au point de nouvelles manières de produire. La dynamique salariale qui s'y fait jour amène également à envisager l'évolution des pratiques syndicales.

A signaler

Au boulot : Regards sur le travail et sur l'usine

27Groupe écriture. Comité d'établissement Renault Trucks Lyon (Lyon)
Lyon : Chronique sociale, 2016. - 192 p. - (Comprendre la société. L'essentiel)

Comment (se) sauver (de) l'open-space ? : Décrypter nos espaces de travail

28Pélegrin-Genel Élisabeth
Marseille : Editions Parenthèses, 2016. - 159 p.

Conseil et orientation pour le travail

29Di Fabio Annamaria ; Lemoine Claude ; Majer Vincenzo ; Salengros Pierre (dirs.)
Association Internationale de Psychologie du Travail de Langue Française.
Paris : L'Harmattan, 2016. - 172 p. - (Psychologie du travail et ressources humaines)

Coopératives contre capitalisme

30Borrits Benoît
Paris : Syllepse, 2015. - 187 p. - (Arguments & mouvements)

La création de connaissance par les managers

31Beaulieu Paul ; Kalika Michel (dir.)
Cormelles-le-Royal : EMS - Editions Management et Société, 2015. - 467 p. - (Business Science Institute)

Les descendants d'immigrés

32Santelli Emmanuelle
Paris : La Découverte, 2016. - 125 p. - (Repères. Sociologie ; 670)

Effets des modes d'organisation au travail

33Lemoine Claude ; Majer Vincenzo ; Salengros Pierre ; Di Fabio Annamaria (dirs.)
Association Internationale de Psychologie du Travail de Langue Française
Paris : L'Harmattan, 2016. - 231 p. - (Psychologie du travail et ressources humaines)

En finir avec les idées fausses sur les syndicats et le dialogue social

34Guillot Jean-Paul
Paris : Les Éditions de l'Atelier/Éditions ouvrières, 2015. - 158 p.

Génération 3.0 : Enfants et ados à l'ère des cultures numérisées

35Lardellier Pascal
Cormelles-le-Royal : EMS - Editions Management et Société, 2016. - 158 p.

J'ai suivi mon propre chemin. : Un parcours dans le siècle : propos autobiographiques. Respect et critique : discours de réception du prix Adorno

36Elias Norbert ; Burlaud Alain
Paris : Editions sociales, 2016. - 124 p. - (Les parallèles. Biographie ; 3)

Manuel d'audit interne : Améliorer l'efficacité de la gouvernance, du contrôle interne et du management des risques

37Reding Kurt F. ; Sobel Paul J. ; Anderson Urton L. ; Head Michael J. ; Ramamoorti Sridhar ; Salamasick Mark ; Riddle Cris
3éme éd. - Paris : Eyrolles, 2015. - 704 p.

« Ni fou, ni gogol ! » Orientation et vie en ITEP

38Dupont Hugo ; Zaffran Joël (préf.)
Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble, 2016. - 239 p. - (Handicap Vieillissement Société)

Les peurs au travail

39Guenette Alain Max ; Le Garrec Sophie (dir.)
Toulouse : Octarès, 2016. - 226 p. - (Le travail en débats. Série Colloques & Congrès)

Pratiques des langues en France. Les enquêtes statistiques : dossier

40Boutet Josiane (dir.)
in Langage et société n° 155 (2016/1). - pp. 7-98

Le travail et la liberté : Précédé de Au-delà de la gauche ?

41Trentin Bruno ; Ralite Jack
Paris : Editions sociales, 2016. - 188 p. - (Les parallèles. Le travail ; 1)

Haut de page

Table des illustrations

URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-1.png
Fichier image/png, 19k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-2.png
Fichier image/png, 28k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-3.png
Fichier image/png, 15k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-4.png
Fichier image/png, 30k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-5.png
Fichier image/png, 26k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-6.png
Fichier image/png, 20k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-7.png
Fichier image/png, 13k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-8.png
Fichier image/png, 22k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-9.png
Fichier image/png, 8,7k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-10.png
Fichier image/png, 32k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-11.png
Fichier image/png, 19k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-12.png
Fichier image/png, 10k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-13.png
Fichier image/png, 18k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-14.png
Fichier image/png, 33k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-15.png
Fichier image/png, 20k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-16.png
Fichier image/png, 15k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-17.png
Fichier image/png, 6,7k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-18.png
Fichier image/png, 13k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-19.png
Fichier image/png, 28k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-20.png
Fichier image/png, 16k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-21.png
Fichier image/png, 22k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-22.png
Fichier image/png, 25k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-23.png
Fichier image/png, 23k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-24.png
Fichier image/png, 9,6k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/4771/img-25.png
Fichier image/png, 7,9k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures », Formation emploi [En ligne], 134 | Avril-Juin, mis en ligne le 30 juin 2016, consulté le 26 juillet 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4771

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page