Navigation – Plan du site

Introduction : Sous l’apparence d’une conversion « écologique » générale, des évolutions d’ampleur et d’intensité contrastées

Patrice Cayre et Robert Pierron
p. 7-27

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

1 Ce qui est en jeu dans une « économie verte »
1.1. Construction d’un paradigme moderne du développement
1.2. Montée et construction d’une critique
1.3. La superposition de trois grands récits
2 L’introduction tardive de l’emploi et de la formation dans les questions écologiques
3 Quelques problèmes récurrents
4 Des expériences intéressantes appelant des analyses variées
4.1. Des formations à la fois motrices et adaptatives des changements
4.2. Constructions et/ou évolutions d’activités professionnelles ?
4.3. Un essai de prospective des emplois à partir du cas des géosciences
Conclusion : vers de nouveaux rapports des savoirs et de l’action ?

Aperçu du début du texte

L’émergence croissante de la prise en compte des préoccupations écologiques induit des mutations socio-économiques profondes. Elle affecte le champ de la formation et de nombreux secteurs d’emploi dont les périmètres et les contenus se trouvent être questionnés, voire reconfigurés.

La question écologique se décline en des termes comme la « protection de l’environnement » et celle « de la nature », la « pollution », les « économies d’énergie », la « croissance verte », la « décroissance », la « lutte contre le changement climatique », le « développement durable », la « transition écologique »… qui ont connu et connaissent des diffusions importantes mais variées. Toutefois, si ces termes témoignent du caractère tangible de certains dysfonctionnements liés à une crise écologique de plus en plus palpable (pollution, changement climatique, nature à protéger …), ils s’accordent pour en imputer l’origine à l’activité humaine. Ils renvoient tantôt à la mise en cause d’une modèle de développ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Patrice Cayre et Robert Pierron, « Introduction : Sous l’apparence d’une conversion « écologique » générale, des évolutions d’ampleur et d’intensité contrastées », Formation emploi, 135 | 2016, 7-27.

Référence électronique

Patrice Cayre et Robert Pierron, « Introduction : Sous l’apparence d’une conversion « écologique » générale, des évolutions d’ampleur et d’intensité contrastées », Formation emploi [En ligne], 135 | Juillet-Septembre 2016, mis en ligne le 12 octobre 2016, consulté le 25 juillet 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4780

Haut de page

Auteurs

Patrice Cayre

Sociologue. Animateur réseau national, ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt/Direction générale de l’enseignement et de la recherche/Bureau du développement agricole et des partenariats pour l’innovation (MAAF/DGER/BDAPI). Chercheur associé AgroParisTech / UMR Metafort

Robert Pierron

Economiste, chercheur associé au CAR Céreq de Bordeaux. Délégué régional de l’Association française pour le développement de l’enseignement technique (Afdet) pour la Nouvelle Aquitaine

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page