Navigation – Plan du site

Comment financer la formation continue en Suisse ?

How to finance continuous vocational training in Switzerland ?
Wie ist die Weiterbildung in der Schweiz zu finanzieren ?
¿Cómo financiar la formación permanente en Suiza ?
Isabel Voirol-Rubido
p. 15-32

Résumés

Cet article porte sur la problématique du financement de la formation continue (FC), en Suisse. Une enquête de terrain auprès des principaux acteurs de la FC met en évidence l’impossibilité d’envisager, pour l’heure, un cofinancement tripartite (salarié, employeur, pouvoirs publics) de la FC orienté vers le salarié. Les principales raisons en sont la crainte d’un système d’arrosoir financier inefficace et la volonté des entreprises, notamment, de maintenir la FC dans le privé. Le principe de subsidiarité dans l’intervention des pouvoirs publics et l’inadéquation pressentie avec les besoins des publics peu qualifiés rendent également la proposition peu attractive.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Le cofinancement, pour accroître l’engagement en formation du salarié ?
2 La démarche méthodologique : une enquête de terrain
3 Un fonds de financement tripartite de la FC orienté vers la demande
4 Quelle faisabilité politique du modèle proposé, en Suisse ?
4.1 La crainte d’un système d’arrosoir financier inefficace
4.2 Le risque d’ingérence de l’État
4.3 La crainte de la lourdeur administrative
4.4 La remise en cause du financement orienté vers la demande et de la défiscalisation
4.5 L’indétrônable principe de subsidiarité de la Confédération en matière de FC
4.6 La nécessaire implication des associations professionnelles dans le système de FC
4.7 La prudence des syndicats et des prestataires de formation en matière de politique de FC
Conclusion

Aperçu du début du texte

Dans le contexte socio-économique occidental actuel, les enjeux en termes de compétitivité et de croissance économique, mais aussi de réduction des coûts sociaux, sont considérables. Dès lors, améliorer l’accès à la formation, et notamment à la formation professionnelle continue (ci-après FC), c’est-à-dire celle suivie après une formation initiale à visée professionnelle, devient un défi majeur pour les pouvoirs publics (Aghion & Howitt, 2010).

Cependant, le financement représente l’une des pierres d’achoppement en matière d’accès à la FC (OFS, 2012b ; 2014). Comme le révèlent la littérature scientifique (Chéron, 2011 ; Hanhart, 2007) et les différentes enquêtes statistiques sur la FC (CVTS, OFS), l’ampleur des coûts directs et indirects générés par l’engagement en formation place la question du financement des activités de formation au coeur de la problématique de l’accès à la FC.

Encadré 1 : Le financement de la formation continue en suisse
Le droit du travail suisse ne contient aucu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Isabel Voirol-Rubido, « Comment financer la formation continue en Suisse ? », Formation emploi, 137 | 2017, 15-32.

Référence électronique

Isabel Voirol-Rubido, « Comment financer la formation continue en Suisse ? », Formation emploi [En ligne], 137 | Janvier-Mars 2017, mis en ligne le 30 avril 2019, consulté le 18 août 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/4971

Haut de page

Auteur

Isabel Voirol-Rubido

Chargée de cours et chercheuse à la faculté de psychologie et des sciences de l’éducation – GGAPE (Groupe genevois d’analyse des politiques éducatives) à l’université de Genève

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page