Navigation – Plan du site

Comment la professionnalisation à l’université s’articule aux initiatives européennes et internationales.

Une comparaison France/République tchèque
Relevance of the University Education for the Labour Market : National, European and International policy, comparison France and the Czech Republic
Wie sich die Professionalisierung an der Universität mit den europäischen und internationalen Initiativen verknüpft. Ein Vergleich zwischen Frankreich und der Tschechischen Republik
Cómo la profesionalización en la universidad se articula con las iniciativas europeas e internacionales. Una comparación Francia/República Checa
Josef Kavka
p. 19-38

Résumés

Cet article interroge les origines de l’essor de la professionnalisation, en France et en République tchèque, au cours des deux dernières décennies. La professionnalisation est comprise comme un volet de la politique universitaire dont l’objectif est d’adapter les formations universitaires à la demande du marché du travail. En distinguant trois dimensions à l’intérieur de cette politique (prescriptif, compétitif, discursif), l’article montre comment les spécificités des deux systèmes d’enseignement supérieur s’articulent avec les initiatives européennes et les tendances globales. Si la professionnalisation progresse dans les deux pays, elle relève de mécanismes et de principes différenciés.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 Comparer pour envisager la diversité des initiatives européennes dans l’enseignement supérieur
2 La professionnalisation comme mesure politique dans les contextes nationaux particuliers
3 Professionnalisation prescriptive : garantie de l’égalité et intrusion politico-économique
4 Professionnalisation compétitive : outil de diversification et menace pour l’homogénéité du service public
5 Professionnalisation discursive : conséquence de Bologne ou des logiques nationales et des inspirations états-uniennes
Conclusion

Aperçu du début du texte

La professionnalisation – comprise comme un volet de la politique universitaire dont l’objectif est d’adapter les formations universitaires à la demande du marché du travail – a connu un essor particulier depuis quinze ans en Europe (Boden et Neva, 2010 ; Bacevic, 2014 ; Sin et Neave, 2014). Cet article interroge la façon dont le développement de la professionnalisation dans les années 2000 en France et en République tchèque, est lié à celui, concomitant, des initiatives européennes en matière d’enseignement supérieur (ES) – notamment par le biais du processus de Bologne (PB). à l’origine de cette question, on trouve un désaccord concernant les racines européennes (Agulhon et Convert, 2011) ou spécifiquement nationales (Charles, 2013) de la professionnalisation en France. Pour éviter cette opposition duale, la méthode de comparaison transnationale (Hassenteufel, 2005 ; Hassenteufel et Maillard, 2013) sera mobilisée.

La comparaison entre la France et la République tchèque (RT) permet...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Josef Kavka, « Comment la professionnalisation à l’université s’articule aux initiatives européennes et internationales. », Formation emploi, 138 | 2017, 19-38.

Référence électronique

Josef Kavka, « Comment la professionnalisation à l’université s’articule aux initiatives européennes et internationales. », Formation emploi [En ligne], 138 | Avril-Juin 2017, mis en ligne le 10 juillet 2019, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/5059

Haut de page

Auteur

Josef Kavka

En quatrième année de doctorat en science politique à l’université de Strasbourg (laboratoire SAGE - Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe, UMR 7363), l’auteur prépare sa thèse sur l’exigence de professionnalisation à l’université en Europe, en France et en République tchèque (sous la direction de Jay Rowell). La présente communication relève de ses travaux de thèse.

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page