Navigation – Plan du site

L’alternance à l’université, quel effet propre sur l’insertion ?

The sandwich courses in University, what effect on occupational integration ?
Das duale System an der Universität und seine Auswirkungen auf die berufliche Eingliederung
La alternancia en la universidad : ¿cuál es su efecto sobre la inserción ?
Nathalie Beaupère, Xavier Collet et Sabina Issehnane
p. 79-97

Résumés

Alors que l’alternance à l’université poursuit son essor, de nombreux travaux s’attardent sur les particularités de ses formations et de ses publics. à partir d’une étude exploratoire, cet article propose de mettre en regard le devenir de diplômés de master inscrits en formation classique et en alternance afin d’identifier un effet propre de l’alternance sur l’insertion professionnelle. Une enquête ad hoc, réalisée dans une université, met en évidence que les écarts observés relèvent des usages de l’alternance qui diffèrent selon les spécialités de diplômes, mais aussi des effets de segmentation du marché du travail liés à la spécialité de formation suivie.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

1 L’alternance, un atout pour faciliter l’insertion professionnelle ?
1.1 Alternance et stage long : le point de vue des responsables de master
1.2 Insertion et socialisation professionnelles, les motivations des étudiants alternants
2 L’insertion professionnelle des alternants et non alternants diplômés d’un même master
2.1 Les caractéristiques des diplômés de master
2.2 Les anciens alternants diplômés s’insèrent plus vite, mais sur un statut moins favorable
2.2.1 Une mesure dite « objectivée » de l’insertion professionnelle
2.2.2 Une mesure dite « subjective » de l’insertion professionnelle
3 Mesurer l’effet de l’alternance sur les caractéristiques de l’emploi a posteriori
Conclusion : Des réalités et des usages contrastés de l’alternance

Aperçu du début du texte

L’augmentation du nombre de formations en alternance dans le supérieur, et plus particulièrement celles en apprentissage, a motivé de nombreux travaux de recherche ces dernières années.

Ils interrogent, notamment, les effets de cette modalité de formation sur l’insertion professionnelle, mais aussi sur l’accès aux diplômes. Autrement dit, l’apprentissage permet-il une « meilleure » insertion et une démocratisation de l’accès aux diplômes du supérieur ? (Kergoat, 2010 ; Issehnane, 2011, Kergoat et Lemistre, 2014 ; Cart et al., 2016).

Leurs résultats mettent aussi en évidence que les profils des étudiants apprentis et les critères de sélection à l’entrée des formations sont à prendre en considération pour appréhender ces questionnements (Sarfati, 2014 ; Mignot-Gérard et al., 2015). Cependant, ces travaux ne mettent pas en parallèle la situation d’emploi des diplômés de voie classique et celle des diplômés alternants issus d’une même formation ou d’un même établissement. Or, les modalité...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Nathalie Beaupère, Xavier Collet et Sabina Issehnane, « L’alternance à l’université, quel effet propre sur l’insertion ? », Formation emploi, 138 | 2017, 79-97.

Référence électronique

Nathalie Beaupère, Xavier Collet et Sabina Issehnane, « L’alternance à l’université, quel effet propre sur l’insertion ? », Formation emploi [En ligne], 138 | Avril-Juin 2017, mis en ligne le 10 juillet 2019, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/5082

Haut de page

Auteurs

Nathalie Beaupère

Chargée d’études (sociologie) au centre associé au Céreq de Rennes, CREM (Centre de recherche en économie et management), université de Rennes 1

Articles du même auteur

Xavier Collet

Statisticien, OSIPE (Observatoire du suivi, de l’insertion professionnelle et de l’évaluation), université de Rennes 1

Sabina Issehnane

Economiste, université Rennes 2, LiRIS (Laboratoire interdisciplinaire de recherche en innovations sociétales), Centre d’études de l’emploi et du travail (CEET)

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page