Navigation – Plan du site
Dossier : De la formation professionelle en Suisse

Bibliographie

Marie Baudry de Vaux
p. 95-98

Notes de l’auteur

Bibliographie sélective sur « femme et insertion ». Les références sont classées par ordre alphabétique d’auteur. Les résumés insérés proviennent de la base documentaire du Céreq.

Texte intégral

Femmes et salariat. L’inégalité dans l’indifférence

Alonzo Philippe
Paris, L’Harmattan, 2000, 125 p.
Collection « Logiques Sociales »

1L’auteur introduit son propos avec la notion de « tolérance sociale » qui explique l’indifférence dans laquelle persistent les discriminations professionnelles entre hommes et femmes. L’étude est étayée par des exemples choisis dans trois secteurs d’activité : le travail tertiaire administratif, la grande distribution commerciale et les emplois de proximité. Ces secteurs sont révélateurs d’inégalités professionnelles persistantes, tant au plan du temps de travail (mythe du temps partiel choisi), que de la flexibilité de l’emploi et des salaires.

Statistiques : retour aux sources

Alonzo Philippe (Coord.), Meron Monique (Coord.)
Travail Genre et Sociétés - La Revue du Mage, avril 2004, n° 11, pp. 29-120

2Ce dossier analyse la manière dont les données statistiques concernant le genre sont construites (leurs définitions et leurs usages) à partir de quelques grands concepts (liés à l’histoire du recensement ou aux grandes enquêtes), notamment la représentation statistique des professions au féminin, les notions d’inactivité, de chef de ménage, les personnes sans domicile, les travailleurs pauvres et les taux de chômage et d’emploi européens.

Le temps partiel : un marché de dupes ?

Angeloff Tania
Paris, Syros, 2000, 226 p.

Histoire du travail des femmes

Battagliola Françoise
Paris, La Découverte, 2000, 128 p.
Collection « Repères, n° 284 »

3Depuis les débuts de l’industrialisation jusqu’aux revendications actuelles d’égalité professionnelle, l’auteur aborde les grandes étapes de la conquête du monde du travail par les femmes. La grille de lecture adoptée est celle des rapports sociaux de sexe, qui fondent les inégalités hommes/femmes. Chaque période est étudiée sous trois aspects : identification du travail des femmes, débats qui accompagnent l’accès des femmes à l’emploi et législation mise en place pour favoriser ou réguler la participation des femmes au marché du travail.

Hommes et femmes face à l’emploi

DARES, INSEE
Paris, Groupe Liaisons SA, 2000, 157 p.
Collection « Les dossiers thématiques, n° 17 »

Les disparités de carrières des hommes et des femmes : accès à l’emploi, mobilités et salaires. Rapport final 2002

Daune-Richard Anne-Marie, Beret Pierre, Dupray Arnaud et alii
Aix-en-Provence, Laboratoire d’économie et de sociologie du travail (LEST), 2002, 190 p.
http://www.univ-aix.fr/​lest

Genre et données longitudinales. XIes journées d’analyse longitudinale du marché du travail. Dijon, 27-28 mai 2004

Degenne Alain (Dir.), Giret Jean-François (Dir.), Guégnard Christine (Dir.) et alii
Marseille, Céreq, 2004, 398 p.
Collection « Relief n° 4, série Echanges du Céreq »

4Le 27 et 28 mai 2004 se sont déroulées les XIes journées d’analyse longitudinale du marché du travail sur le thème du genre. Plusieurs grands thèmes ont été abordés au sein de sept sessions : le marché du travail en Europe, les femmes et les entreprises, les temps modernes de l’emploi féminin, l’insertion professionnelle, les politiques de formation-insertion, l’articulation entre travail, famille et carrière, les comportements individuels dans le système éducatif et les pratiques culturelles ou sportives.

Egalité des chances entre les femmes et les hommes. La prise en compte de ce thème dans les actions européennes de formation professionnelle et d’emploi

Donlevy-Gomes Vicki, Boisseau Paul, Montay Marie-Paule et alii
Paris, RACINE, 2001, 167 p.
Collection « Les Cahiers »

5L’ouvrage présente la situation réelle des femmes et des hommes sur le marché du travail où les chances sont loin d’être égales en matière d’accès à l’emploi, de représentation dans les postes à responsabilité et de salaires, malgré la volonté politique en faveur d’une amélioration depuis quelques années. Il présente les dispositifs français et européens et les actions à mettre en oeuvre dans les projets transnationaux de promotion de l’égalité des chances, en ce qui concerne l’emploi et la formation professionnelle. En effet, la nouvelle réglementation du Fonds social européen et la future initiative communautaire EQUAL font de l’égalité entre les femmes et les hommes une priorité transversale s’appliquant à tous les domaines d’action. L’ouvrage, qui fournit des exemples de pratiques ou de pistes d’action, ainsi que des fiches techniques – portrait statistique, cadre juridique, contexte politique, etc. – est un guide riche en sources d’information sur ce thème.

Les jeunes cadres sont-ils des anges ? La féminisation de la catégorie « Cadres et professions intellectuelles supérieures » au miroir de l’insertion des jeunes

Epiphane Dominique
Notes de travail : Génération 92, 2001, n° 12, 15 p.
http://www.cereq.fr/​cereq/​gene92/​wp12.pdf

6L’activité professionnelle des femmes est abordée à travers leur place dans la catégorie « Cadres et Professions intellectuelles supérieures ». Comprendre l’ampleur de la féminisation dans cette catégorie revient à s’interroger sur le recrutement des femmes cadres dans les secteurs privé, de la fonction publique, de l’administration, ou du commerce. L’étude des effectifs permet en effet de mettre en valeur l’arrivée de jeunes femmes cadres surqualifiées provenant en majorité de familles issues des mêmes catégories socioprofessionnelles. Les analyses statistiques de l’enquête « Génération 92 » du Céreq évoquent une insertion professionnelle plus délicate pour les femmes cadres administratifs et commerciaux d’entreprise ; notamment une inégalité concernant le premier emploi occupé. Le secteur privé semble offrir davantage d’homogénéité dans le recrutement. Il est indéniable que le temps partiel ou un salaire moins élevé soient le lot des femmes du secteur tertiaire alors que les responsabilités reviennent aux hommes. La situation est probablement moins figée pour les femmes ingénieurs qui rivalisent peu à peu avec la toute-puissance masculine.

La vie des femmes et des hommes en Europe : un portrait statistique. Données 1980-2000

Eurostat - Office statistique des communautés européennes
Luxembourg, Office des publications européennes, 2002, 197 p.
Collection « Panorama de l’Union européenne »

7Cet ouvrage propose un aperçu statistique des similitudes et des différences entre la situation des femmes et celle des hommes en Europe aux diverses étapes de leur vie.

L’insertion professionnelle des femmes. Entre contraintes et stratégies d’adaptation

Flahaut Erika (Dir.)
Presses Universitaires de Rennes, à paraître en 2006, 250 p.

Au-delà du genre, l’emploi. Dossier

Formation Emploi, juillet-septembre 2005, n° 91, pp. 5-122

Femmes et hommes : regards sur la parité

INSEE
Paris, Insee, 2001, 131 p.

La discrimination de genre et d’origine à l’encontre des jeunes sur le marché du travail. Mesures à partir des différents aspects des situations professionnelles

Joseph Olivier, Lemière Séverine
CEREQ, MATISSE
Marseille, Céreq, 2005, 30 p.
Imprimé le
 :
http://www.cereq.fr/​cereq/​Net-Doc-12.pdfCollection « Net-Doc, n° 12 »

Travail et emploi des femmes

Maruani Margaret
Paris, La Découverte, 2000, 124 p.
Collection « Repères, n° 287 »

8Des années 60 à la fin du XXe siècle, l’emploi féminin a connu de profondes mutations : féminisation du salariat, développement de l’emploi dans le secteur tertiaire, transformations des comportements d’emploi. Ces évolutions ont été accompagnées de la progression et de la réussite des filles dans le système éducatif. Au-delà des inégalités qui persistent et à travers l’analyse de l’activité féminine, l’auteur s’interroge sur un possible repositionnement du statut des hommes et des femmes dans la société.

Le travail du genre. Les sciences sociales du travail à l’épreuve des différences de sexe

Maruani Margaret (Dir.), Laufer Jacqueline (Dir.), Marry Catherine (Dir.)
Paris, La Découverte/MAGE, 2003, 362 p.
Collection « Recherches »

9Peut-on, aujourd’hui, s’intéresser au travail, à l’emploi, au chômage, sans voir la différence des sexes ? Vingt-deux textes cherchent à rendre compte, par discipline (histoire, sociologie, économie, statistique, démographie, droit), de l’émergence d’analyses sexuées du monde du travail. Ils montrent comment l’introduction du masculin/féminin renouvelle les approches, les problématiques et les concepts dans les sciences sociales du travail. C’est le travail du genre en tant qu’outil que les auteur(e)s mettent en évidence à travers son utilisation en termes de production des connaissances et de renouvellement des savoirs.

Emploi, migration et genre. Des années 1950 aux années 1990

Merckling Odile
Paris, L’Harmattan, 2003, 356 p.
Collection « Logiques sociales »

Femmes, genre et travail (deux parties)

Revue internationale du travail, 1999, n° 3 et 4, 544 p.

10La question de l’égalité des sexes est approfondie tant au niveau de l’emploi qu’au niveau familial et social. D’un point de vue philosophique et juridique, le concept d’égalité des sexes est tout d’abord traité par une approche fondée sur les capacités, proche de celle des Droits de l’Homme. Le second article fait un bilan des décisions de justice rendues dans plusieurs pays en application des lois contre les discriminations de race ou de sexe. Le troisième article montre que les statistiques du travail prennent en compte de façon inégale la situation des hommes et des femmes au regard de l’emploi. En prolongement, les deux derniers articles traitent de la question de la sous-évaluation du travail non rémunéré et en particulier de l’exercice des responsabilités familiales et sociales par les femmes.

11La seconde partie de ce dossier, construite sur une approche fondée sur le concept de genre, aborde successivement la question des indicateurs qui permettent de mesurer l’égalité des chances dans les différents pays européens et le recours au droit supranational pour faire appliquer cette égalité. Une analyse de l’évolution de la famille semble incontournable aux auteurs, dans la mesure où division du travail domestique et égalité des chances dans l’emploi sont étroitement liées. Le dernier aspect de ce dossier traite des caractéristiques du modèle féminin appliqué aux fonctions de direction dans les entreprises. Les aptitudes des femmes à la communication et au travail en équipe semblent de plus en plus recherchées dans un monde économique en constante évolution.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marie Baudry de Vaux, « Bibliographie », Formation emploi, 100 | 2007, 95-98.

Référence électronique

Marie Baudry de Vaux, « Bibliographie », Formation emploi [En ligne], 100 | octobre-décembre 2007, mis en ligne le 08 décembre 2009, consulté le 22 novembre 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/1285

Haut de page

Auteur

Marie Baudry de Vaux

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page