Navigation – Plan du site
Lectures

Lectures

Sylviane Ceccaldi, Isabelle de Lassus, Nathalie Leménager et Magali Thévenot
p. 89-96

Plan

Haut de page

Texte intégral

Texte intégral en libre accès disponible depuis le 14 décembre 2009.

Accès à l’emploi et insertion

Les territoires de l’emploi et de l’insertion

Baron Cécile (Coord.), Bouquet Brigitte (Coord.), Nivolle Patrick (Coord.)
Paris, L’Harmattan, 2008, 326 p.
Collection « Logiques sociales, série Cahiers du Griot »

1La territorialisation de l’action publique en matière d’emploi, de formation et d’insertion, s’est imposée progressivement avec la montée du chômage de masse. L’État central délègue certaines compétences aux collectivités territoriales afin de mieux amortir les effets sociaux et économiques du chômage par des réponses locales au plus près des besoins individuels. Variable d’ajustement, l’emploi devient l’affaire de plusieurs niveaux de décisions : Union européenne, Etat central et collectivités territoriales. La proximité apparaît facteur d’efficacité de l’action publique, sans que l’État se dessaisisse complètement de nombre de ses prérogatives. Mais la refonte progressive des systèmes de décisions déstabilise en profondeur la distribution des rôles et rend plus complexe la coordination des acteurs chargés de leur mise en œuvre, devenus à la fois plus nombreux et plus diversifiés. Cet ouvrage contribue à la réflexion sur la territorialisation des politiques nationales et l’irruption d’initiatives locales autonomes. À partir de connaissances issues de différentes enquêtes et travaux empiriques, il apporte un regard critique sur la capacité des territoires à concevoir de nouvelles articulations entre logique économique et logique sociale, ou encore à imaginer de nouvelles régulations des marchés locaux du travail favorisant l’emploi durable, en particulier celui des personnes les plus exposées aux risques d’exclusion.

  

Les relations formation-emploi en 55 questions

Paul Jean-Jacques (Dir.), Rose José (Dir.)
Paris, Dunod, 2008, 350 p.
Collection « Formation Pro »

2Pour tous les acteurs impliqués dans la vie économique et sociale, les relations entre formation, emploi et travail sont un enjeu crucial. Plus de 50 spécialistes, dont de nombreux chargés d’étude du Céreq, présentent les résultats de travaux à même d’enrichir la réflexion, de remettre en cause les idées reçues et de fournir des repères pour l’action, en 55 questions articulées autour : des transformations de l’emploi, de l’évolution des formations initiale et continue, des liens formation-emploi, de l’insertion, des mobilités, des acteurs, de la qualification, des compétences. Chaque question traite d’un sujet du débat politique et social, propose un état de la recherche, explicite les concepts, présente les tendances principales et avance des pistes d’interprétations.

  

Entreprise

Gestion et sociétés. Regards sociologiques

Metzger Jean-Luc (Dir.), Benedetto-Meyer Marie (Dir.)
Paris, L’Harmattan, 2008, 223 p.
Collection « Logiques sociales, Sociologie de la gestion »

3La gestion est devenue une affaire de société, ce qui fait d’elle un objet sociologique à part entière. Reste alors, pour donner corps à cette « sociologie de la gestion », à en préciser le cadre théorique. C’est ce à quoi s’emploie le présent ouvrage qui, dans le prolongement des travaux du Réseau Thématique 30 de l’Association française de sociologie, propose un ensemble de regards permettant de dresser un premier panorama de la sociologie de la gestion. Dans ce sens, les auteurs précisent, chacun à leur manière, les catégories d’analyse à privilégier, la définition de l’objet de gestion à retenir, les caractéristiques des acteurs à identifier, les spécificités des postures méthodologiques à adopter. L’ouvrage examine également le positionnement de cette sociologie naissante vis-à-vis des disciplines connexes, comme la sociologie du travail, et esquisse de nouvelles pistes de recherche innovantes, portant sur les mondes en développement et le rôle des actionnaires.

Les relations sociales en entreprise : Un portrait à partir des enquêtes relations professionnelles et négociations d’entreprise (« REPONSE » 1992-1993, 1998-1999 et 2004-2005)

Amosse Thomas (Dir.), Bloch-London Catherine (Dir.), Wolff Loup (Dir.)
Paris, La Découverte, 2008, 451 p.
Collection « Recherches »

4Synthèse des multiples problématiques qui composent aujourd’hui le champ des relations professionnelles, l’originalité de ce « portrait » est de faire aussi bien appel à des experts issus de la recherche académique qu’à ceux de l’administration. L’ensemble des contributions est articulée autour d’un dispositif central : la série des enquêtes REPONSE, menée par la DARES, qui fournit pour la troisième fois une photographie de la situation sociale des entreprises. Méthodologie unique dans le système statistique français, cette enquête permet de croiser les points de vue des acteurs en interrogeant dans les mêmes établissements à la fois un représentant de la direction, un représentant du personnel (lorsqu’il y en a un) et un échantillon de salariés. Cinq parties proposent un dialogue entre domaines de recherche et approches pluridisciplinaires : après une description détaillée et critique du dispositif REPONSE, la deuxième partie dresse l’état de la connaissance sur l’impact des transformations économiques, juridiques et politiques sur les relations sociales depuis quinze ans. Puis l’on entre plus directement sur les lieux de travail en examinant l’activité concrète des représentants du personnel. La quatrième partie explore les modes d’organisation du travail et de gestion des ressources humaines. Enfin, est abordée la question du lien entre relations sociales et politiques de rémunération.

La construction sociale des acteurs de l’entreprise

Maurice Marc
Toulouse, Éditions Octarès, 2008, 232 p.
Collection « Travail et activité humaine »

5Cet ouvrage traduit un travail de mémoire aussi bien individuel – celui de son auteur, que collectif – celui d’une discipline-, la sociologie du travail. On fait ici l’hypothèse d’une certaine concordance entre l’itinéraire professionnel d’un chercheur et ses publications les plus représentatives. L’itinéraire du chercheur n’est-il pas, en effet, lui même construit à partir de ses propres recherches, et celles-ci ne sont-elles pas produites à partir de la professionnalité de celui-ci ? L’un des intérêts de cet ouvrage est précisément de se référer aux principaux débats entre sociologues auxquels l’auteur a pu lui-même participer parfois. Ce faisant, le double travail de mémoire - du chercheur et de sa discipline - a sans doute contribué à produire un savoir accumulé pendant plus de quarante années de recherches diverses, mais qui suivent en fait un même fil conducteur.

Formation

Des diplômes aux certifications professionnelles. Nouvelles normes et nouveaux enjeux

Maillard Fabienne (Dir.)
Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, 342 p.
Collection « Des sociétés »

6Depuis une vingtaine d’années, sous l’effet d’une politique volontariste, le nombre des diplômés sortant chaque année du système éducatif français a considérablement augmenté. Le diplôme s’est mis à prendre une place considérable, au point de devenir un attribut nécessaire pour accéder au marché du travail et y conserver une place. Au nom de la fluidité du marché du travail et de la sécurisation des parcours individuels, d’importantes évolutions ont vu le jour dans la conception des diplômes comme dans leurs modes de délivrance. De nouvelles normes ont été créées. Cette politique, aussi bien nationale qu’européenne, s’inscrit dans un grand projet de réforme des systèmes d’éducation, de formation et d’emploi. Cet ouvrage pluridisciplinaire s’attache à décrire le processus de réforme en cours et à lui donner sens. L’emprise progressive de la certification sur la formation, l’appel généralisé à la professionnalisation de tous les diplômes de tous les niveaux, les changements en cours dans les modes de régulation de la relation salariale et le rôle accordé à « l’individu » dans cette relation : toutes ces questions sont abordées dans cet ouvrage, ce qui en fait un jalon dans un champ de recherches particulièrement vaste.

  

Echanges et mobilités académiques : quel bilan ?

Dervin Fred (Dir.), Byram Michael (Dir.)
Paris, L’Harmattan, 2008, 282 p.
Collection « Logiques sociales »

7Les mobilités académiques internationales se multiplient dans le monde entier. Souvent encensées voire mythifiées, les mobilités des étudiants, des enseignants-chercheurs mais aussi des personnels administratifs soulèvent néanmoins un certain nombre de questions : qui se déplace véritablement et pourquoi ? Qu’apportent ces mobilités à ceux qui bougent et à ceux qui reçoivent ? Face au manque réel de préparation interculturelle mis en évidence par les chercheurs et les organismes officiels, ces mobilités devraient-elles être accompagnées d’une formation spécifique ? C’est de ces questions que traite cet ouvrage. L’objectif de Échanges et Mobilités académiques est donc de contribuer à la fois à une meilleure connaissance des mobilités académiques et à les faire émerger en tant que véritable champ d’étude. L’originalité du volume réside dans le fait qu’il rassemble des chercheurs issus de domaines et d’espaces géographiques variés, qui croisent et cherchent à mettre en évidence les défis lancés par la multiplication des mobilités académiques. Cet ouvrage apporte également des éléments de réponse à la formation interculturelle pour la mobilité.

Investir dans le capital humain : comprendre les ressorts d’une décision individuelle et sociale

Debande Olivier , Vandenberghe Vincent
Louvain-la-Neuve, Academia-Bruylant, 2008, 144 p.

8Pour la plupart des personnes, le mot capital désigne un bien matériel, comme un immeuble ou une machine, source durable de richesses. Mais ces formes tangibles de capital ne sont pas les seules. Cet ouvrage vise à présenter ce concept de capital humain, considéré comme un puissant vecteur d’amélioration du bien-être et de la compétitivité, et à analyser les enjeux qui y sont attachés, tant du point de vue de l’individu que de la collectivité.

Le capital humain. Comment le savoir détermine notre vie

Keeley Brian
Paris, Éditions de l’OCDE, 2007, 145 p.
Collection « Les essentiels de l’OCDE »

9Quel est l’impact de l’enseignement et de l’apprentissage sur la société et l’économie ? Que faire pour réduire les inégalités dans le domaine de l’éducation ? Et comment garantir à chacun, à toutes les étapes de sa vie, la possibilité de suivre la formation qui lui sera la plus profitable et lui permettra de développer pleinement ses compétences ? Cet ouvrage s’appuie sur les ressources dont dispose l’OCDE pour répondre à ces questions fondamentales. À partir d’études et d’analyses portant sur les 30 pays membres de l’OCDE, il explique pourquoi le capital humain détermine de plus en plus l’aptitude des individus et de la collectivité à faire face à l’évolution de la société et de l’économie. Cet ouvrage s’intéresse aussi aux raisons pour lesquelles les pays parviennent ou non à offrir l’enseignement et la formation nécessaires pour répondre aux besoins des individus toute leur vie durant.

Opportunité et faisabilité d’un compte d’épargne formation : contribution au débat sur la réforme de la formation tout au long de la vie en France

Luttringer Jean-Marie (Dir.)
Paris, Demos, 2008, 187 p.
Collection « Management/Ressources humaines »

10Le compte d’épargne formation doit garantir à tous un accès égal à la formation tout au long de la vie. Il invite à se libérer de la logique du « tiers payant » en plaçant la personne au centre, non seulement de la relation pédagogique (individualisation et personnalisation des parcours), de la relation juridique (droit d’initiative du DIF (Droit individuel à la formation), par exemple), mais aussi en lui allouant personnellement des ressources lui permettant de solvabiliser ses projets professionnels et de formation. Le compte d’épargne formation permet ainsi de réduire la complexité, les cloisonnements et les corporatismes qui caractérisent l’organisation actuelle de la formation professionnelle.

  

Valorisation des acquis de l’expérience : chance pour les adultes en formation continue, défi pour l’enseignement, enjeu pour l’accompagnement

Piroton Gérard (Coord.)
Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2008, 148 p.
Collection « Les cahiers FOPES, n° 7 »

11Depuis peu, un adulte qui veut entreprendre des études peut faire valoir son expérience, qui se voit ainsi reconnue, moyennant une procédure appelée « Valorisation des Acquis de l’Expérience ». De quoi s’agit-il exactement ? Peut-on comparer les situations belges et françaises ? Quelles sont les pratiques concrètes déjà expérimentées, en Belgique, en France et peuvent-elles en inspirer d’autres ? Quels sont les enjeux qui sont à l’œuvre ? Forte de plus de trente années de pratique en matière d’admission et d’accompagnement des adultes à l’université, la FOPES (Faculté ouverte de politique économique et sociale) a tenu à mettre cette expérience à disposition des acteurs concernés par cette VAE dans l’enseignement supérieur. Une recherche et un colloque ont eu lieu : la présente publication en est le prolongement.

Profession

Comment les enseignants apprennent-ils leur métier ?

Wittorski Richard (Coord.), Briquet-Duhaze Sophie (Coord.)
Paris, L’Harmattan, 2008, 206 p.
Collection « Action et savoir Rencontres »

12Cet ouvrage a pour principale intention de comprendre comment les enseignants apprennent leur métier non seulement par la formation alternée qu’ils suivent après leur recrutement mais aussi et surtout au travers des situations professionnelles qu’ils rencontrent lors de leurs premières expériences sur « le terrain ». Il s’intéresse donc, de façon conjointe, au repérage des processus de professionnalisation en début de carrière et à l’analyse de ces dynamiques dans et hors dispositifs de travail et de formation institués, en accordant une place centrale au « jeu » entre l’individu, l’institution et les contextes dans lesquels il est immergé. Sur un plan empirique, des investigations qualitatives et souvent longitudinales ont été menées auprès d’enseignants des premier et second degrés dans une perspective comparative. Sur un plan théorique, cet ouvrage est notamment l’occasion de débattre de l’utilité d’une mise en lien de notions traditionnellement séparées (identité, compétence, professionnalisation) de manière à caractériser de façon globale ce qui relève des dynamiques de développement professionnel.

Etre chercheur au XXIe siècle : une identité éclatée dans des univers en concurrence

Connan Pierre-Yves, Falcoz Marc, Potocki Malicet Danielle
Vileneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2008, 204 p.
Collection « Métiers et pratiques de formation »

13Le chercheur du XXIe siècle est soumis à des contraintes socio-économiques et politiques fortes. Son identité professionnelle est caractérisée par la manière dont il peut résoudre la situation paradoxale dans laquelle il exerce, à savoir : un aspect collectif de la recherche marqué par le resserrement, la collaboration étroite entre secteurs, organismes de recherche dans le cadre de pôles d’excellence et un aspect individuel marqué par l’éclatement des statuts et la nécessité de compétences transversales nombreuses. Cet ouvrage se propose de contribuer au débat d’idées autour des grands enjeux actuels du métier de chercheur et de la recherche : formation, professionnalisation, construction de compétences transversales, insertion professionnelle, relations Public/Privé, utilité et valorisation des résultats de recherche.

  

Travail

La fonction tuteurs en entreprise

Bouguerba Alix
Paris, Hermès/Lavoisier, 2008, 220 p.
Collection « Business, économie et société »

14 « La fonction tuteurs en entreprises » analyse les besoins en recrutement auxquels sont confrontées les entreprises et souligne la responsabilité sociale de l’ensemble des acteurs chargés de faciliter et d’encadrer l’accès des jeunes aux dispositifs de professionnalisation. S’appuyant sur l’étude des démarches de certification en cours, l’ouvrage décrit l’accompagnement de la fonction tutorale et ses facteurs-clés de succès. Il propose une approche pratique de professionnalisation de la fonction tuteurs en entreprises à travers différents outils pédagogiques (fiches, tableaux et carnet de bord, livret individuel, etc.) qui permettent d’améliorer la formation des tuteurs et les aide à optimiser l’encadrement des apprenants. Il fait également un état de lieux du tutorat dans les universités, de son lien avec l’emploi des jeunes et des seniors, et des perspectives déclinées dans les derniers rapports remis aux pouvoirs publics (rapports Hénart, Lunel, Attali).

Le management invisible. Autour des travailleurs du savoir

Bouchez Jean-Pierre
Paris, Vuibert, 2008, 352 p.

15Le management du futur se construit progressivement avec l’entrée des entreprises dans l’ère de l’immatériel et de l’économie fondée sur les connaissances. Il devient essentiel et urgent de revisiter les méthodes managériales associées au management industriel plus traditionnel. Dans cette perspective, cet ouvrage constitue l’une des premières contributions en France offrant un périple dans ce nouvel univers de manière à en repérer et en appréhender les multiples facettes, notamment du point de vue managérial. Il aborde en particulier les aspects suivants : l’émergence et la croissance des travailleurs et des professionnels du savoir : qui sont-ils ? Que font-ils ? Comment les repérer ? Les différentes formes managériales associées aux travailleurs et aux professionnels du savoir. Les pratiques managériales au quotidien de ces travailleurs et professionnels du savoir : chercheurs, journalistes, consultants, designers, etc. L’identification et la valorisation du capital intellectuel des organisations du savoir.

A signaler

Les emplois de demain : prospective du marché de l’emploi et des métiers de recrutement à l’horizon 2015

16Robequain Lucie, Lacombe Fabrice
Paris, Le Cherche Midi, 2008, 185 p.

Formation : les dispositifs en questions

17Enlart-Bellier Sandra (Dir.)
Paris, Éditions Liaisons, 2008, 98 p.
Collection « Entreprise et carrières »

Vieillissement et service public : le défi des ressources humaines

18OCDE – Organisation de coordination et de développement économiques
Paris, La Documentation française, 2007, 282 p.

Concevoir des dispositifs de formation d’adultes : du sacre au simulacre du changement

19Enlart Sandra
Paris, Éditions Demos, 2007, 187 p.
Collection « Institut Demos »

La souffrance des enseignants : une sociologie pragmatique du travail enseignant

20Lantheaume Françoise , Helou Christophe
Paris, PUF, 2008, 173 p.
Collection « Éducation et société »

Le syndicalisme autrement : ces militants qui changent les relations de travail

21Millot Michèle , Roulleau Jean-Pol
Paris, L’Harmattan, 2008, 285 p.
Collection « Questions contemporaines »

La lutte continue ? Les conflits du travail dans la France contemporaine

22Beroud Sophie, Denis Jean-Michel, Desage Guillaume, Giraud Baptiste, Pelisse Jérôme
Bellecombe-en-Bauges, Editions du Croquant, 2008, 159 p.
Collection « Savoir/agir de l’association »

Laboratoires du travail

23Rosende Magdalena (Dir.), Benelli Natalie (Dir.)
Lausanne, Antipodes, 2008, 164 p.
Collection « Existences et sociétés »

Les professionnels de l’action publique face à leurs instruments

24Buisson-Fenet Hélène (Coord.), Le Naour Gwenola (Coord.)
Toulouse, Octares, 2008, 194 p.
Collection « Le travail en débats, série Colloques & Congrès »

Repères pour l’analyse de l’activité en ergonomie

25Leplat Jacques
Paris, PUF, 2008, 244 p.
Collection « Le travail humain »

Travail et genre : Regards croisés France - Europe - Amérique latine

26Hirata Helena (Dir.) , Lombardi Maria Rosa (Dir.) , Maruani Margaret (Dir.)
Paris, La Découverte, 2008, 278 p.
Collection « Recherches »

Les nouveaux cadres du dialogue social : Europe et territoires

27Jobert Annette (Dir.)
Bruxelles, Peter Lang, 2008, 267 p.
Collection « Travail & société, n° 61 »

Normes, déviances, insertions

28Mauger Gérard (Coord.), Moreno Pestana José Luis (Coord.), Roca I Escoda Marta (Coord.)
Zürich, Seismo, 2008, 216 p.

Les jeunesses face à leur avenir : enquête internationale

29Stellinger Anna (Dir.), Wintrebert Raphaël (Collab.)
Paris, Fondation pour l’innovation politique, 2008, 194 p.

Introduction aux Gender Studies. Manuel des études sur le genre

30Bereni Laure, Chauvin Sébastien, Jaunait Alexandre, Revillard Anne
Bruxelles, Éditions De Boeck université, 2008, 247 p.
Collection « Ouvertures politiques »

Ouvrir l’école aux adultes. Une mission originale à l’éducation nationale 1970-1974. Mémoires du premier Directeur délégué à l’orientation et à la formation continue au ministère de l’Éducation nationale

31Vatier Raymond
Paris, L’Harmattan, 2008, 330 p.
Collection « Histoire et mémoire de la formation »

Politiques publiques et démocratie

32Giraud Olivier (Dir.) , Warin Philippe (Dir.)
Paris, La Découverte, 2008, 428 p.
Collection « Recherches,Territoires du politique »

La sélection des professeurs des écoles

33Dequire Anne-Françoise
Paris, L’Harmattan, 2008
Collection « Espaces interculturels »

Droit et politiques de formation professionnelle. Le chantier de la réforme 2007-2008

34Luttringer Jean-Marie, Willems Jean-Pierre, Grasset-Morel Valérie (Collab.)
Paris, Éditions Demos, 2008, 206 p.
Collection « Management/Ressources humaines »

Les services à la personne

35Devetter François-Xavier, Jany-Catrice Florence, Ribault Thierry
Paris, La Découverte, 2008, 122 p.
Collection « Repères, Économie, n° 526 »

Encourager la mobilité des jeunes en Europe. Orientations stratégiques pour la France et l’Union européenne

36Bertoncini Yves
CAS – Centre d’analyse stratégique
CAS – Rapports et Documents, 2008, n° 15, 151 p.

La régulation des pauvres. Du RMI au RSA

37Paugam Serge, Duvoux Nicolas
Paris, PUF, 2008, 114 p.
Collection « Quadrige, essais, débats »

Evaluation du travail, travail d’évaluation

38Hubault François (Coord.)
Toulouse, Éditions Octarès, 2008, 114 p.
Collection « Le travail en débats, Série Séminaire Paris 1 »

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Sylviane Ceccaldi, Isabelle de Lassus, Nathalie Leménager et Magali Thévenot, « Lectures », Formation emploi, 105 | 2009, 89-96.

Référence électronique

Sylviane Ceccaldi, Isabelle de Lassus, Nathalie Leménager et Magali Thévenot, « Lectures », Formation emploi [En ligne], 105 | janvier-mars 2009, mis en ligne le 14 décembre 2009, consulté le 18 décembre 2014. URL : http://formationemploi.revues.org/1880

Haut de page

Auteurs

Sylviane Ceccaldi

Articles du même auteur

Isabelle de Lassus

Articles du même auteur

Nathalie Leménager

Articles du même auteur

Magali Thévenot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page