Navigation – Plan du site

Plan

Haut de page

Notes de la rédaction

Rubrique réalisée en collaboration avec le centre de documentation du Céreq

Texte intégral

Accès à l’emploi et insertion

Le non-recours aux politiques sociales

Warin Philippe
Grenoble : Presses Universitaires de Grenoble, 2016. - 243 p. - (Libres cours. Politique).

1Le non-recours aux prestations sociales figure sur de nombreux agendas politiques. En France, comme dans d'autres pays, cela concernent jusqu'à 60 % des personnes. Peu connu, ce phénomène touche les politiques sociales et les composantes de la protection sociale : Sécurité sociale, assurances privées et organismes de prévoyance, aide et action sociale. L'auteur établit ici un état des lieux, aux plans scientifique et des politiques publiques. Il développe une synthèse des modèles d'analyse, et souligne l'importance du chiffrage du non-recours pour l'évaluation des facteurs d'échec et de réussite de l'action publique. Il en propose des explications, et questionne les ressorts du phénomène. Il interroge le ciblage des politiques de lutte contre la pauvreté et la précarité. Ce dernier, en entraînant une stigmatisation des personnes ciblées, pourrait-il conduire à un refus de recourir à l'aide publique ? Au final, le non-recours manifesterait-il un désintérêt ou un désaccord pour l'offre publique ? Le non-recours serait-il un comportement politique ?

Une génération sacrifiée ? Jeunes des classes populaires dans la France désindustrialisée

Beaud Stéphane (dir.) ; Mauger Gérard (dir.)
Paris : Éd. Rue d'Ulm, 2017. - 268 p. - (Sciences sociales).

2La massification scolaire, la désindustrialisation, les transformations du paysage politique et culturel ont provoqué une crise de reproduction de des classes populaires, dont les « jeunes des cités » constituent le point focal. Sans les exclure ni se réduire à leur cas, les enquêtes rassemblées dans ce livre analysent les inadaptations et les tentatives d'ajustement, les engagements et les désengagements, les espoirs et les déboires, les quêtes de compensation et les conversions, mais aussi les formes de reproduction au sein des nouvelles générations de jeunes des classes populaires. La menace du chômage, la précarité et le chantage à la docilité qu'elle permet, l'emprise des valeurs consuméristes, ont d'autant plus détérioré leurs capacités de mobilisation que beaucoup se vivent comme « de passage ». Faut-il en conclure qu'à la culture de rébellion de la « génération ouvriérisée » des années 1970 s'opposerait aujourd'hui « l'individualisme négatif » d'une « génération désouvriérisée » ?

Emploi

L'économie comportementale du marché du travail

Villeval Marie-Claire
Paris : Presses de Sciences Po, 2016. - 107 p. - (Sécuriser l'emploi ; 15).

3Préjugés, croyances, aversion à la perte, sur-confiance en soi, sens de l'équité, goût du risque, compétitivité, etc. Que l'on soit employeur, employé ou en recherche d'emploi, une multitude de facteurs psychologiques et cognitifs guident nos choix et nos comportements sur le marché du travail. La prise en compte des forces émotionnelles et psychologiques qui, à côté des incitations économiques et des institutions, affectent le fonctionnement de ce marché pourrait rendre plus efficaces les politiques de l'emploi. C'est tout l'intérêt de l'approche proposée par l'économie comportementale : améliorer la compréhension des conduites de recherche d'emploi et de discrimination à l'embauche, mesurer les effets de sélection et d'incitation du niveau de rémunération sur la motivation, éclairer le rôle de la confiance dans la construction de contrats relationnels. MPLOI

Politiques de l'emploi : Apprendre de l'expérience

Crépon Bruno ; Van den Berg Gérard
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 117 p. - (Sécuriser l'emploi).

4« Avec le chômage, on a tout essayé ! » affirmait-on il y a trente ans. Sans doute conviendrait-il d'ajouter « mais s'est-on donné les moyens d'apprendre ? » Car faute d'avoir investi dans une évaluation de nos politiques de l'emploi, notre connaissance sur les causes du chômage et sur notre capacité à le résoudre n'a guère progressé. Certains programmes de formation, de subventions à l'emploi et d'accompagnement mis en place ont pourtant pu être évalués méticuleusement. La faiblesse de leurs impacts démontre que l'on ne saurait prétendre éradiquer le chômage par l'investissement dans tel ou tel type d'action. Mais ces programmes peuvent être améliorés et nous aider à venir à bout du chômage. Cela passe par une analyse minutieuse des besoins et des comportements ainsi que par un recours plus large à des évaluations rigoureuses. Finalement, n'est-ce pas notre impatience à tester des actions sans nous donner le temps d'étudier leurs effets qui nous a piégés dans le chômage durable ?

Entreprise

Moi, petite entreprise : Les auto-entrepreneurs, de l'utopie à la réalité

Abdelnour Sarah
Paris : Presses universitaires de France, 2017. - 348 p.

5« Faire de la France un pays d'entrepreneurs », tel a été l'un des objectifs des politiques menées ces dernières années, dont le point d'orgue est le régime d'auto-entrepreneur, qui a suscité depuis 2008 plus d'un million d'inscriptions. Une analyse du modèle du « tous entrepreneurs » met en lumière l'origine libérale de ce type de politiques mises en place par des opposants au modèle salarial. Il en ressort également qu'au-delà de l'autonomie parfois recherchée, la promotion de l'auto-entrepreneuriat séduit notamment en se présentant au service de ceux qui veulent s'en sortir. La fragilité des auto-entrepreneurs est pourtant patente, puisque 90 % d'entre eux gagnent moins que le SMIC et que tous perdent les acquis sociaux du salariat. Quel est le sens politique de cette nouvelle injonction à être entrepreneur de sa vie ? En quoi cela vient-il bousculer le modèle social français ? Comment expliquer la mise à leur compte si rapide de plus d'un million d'individus et comment les vies de ces travailleur-se-s s'en sont-elles trouvées modifiées ?

Formation

L'éducation populaire au tournant du XXIe siècle

Lebon Francis (dir.) ; Lescure Emmanuel de (dir.)
Bellecombe-en-Bauges : Editions du Croquant, 2016. - 309 p. - (Champ social).

6L'éducation populaire a pour ambition de former des jeunes et des citoyens éclairés, capables de faire vivre la démocratie et de transformer le monde. De nombreuses associations s'y sont consacrées depuis près de deux siècles. Leur reconnaissance par l'État est apparue comme un progrès. Mais n'est-ce pas au détriment des vertus émancipatrices de l'éducation populaire ? Les associations n'ont-elles pas été « instrumentalisées », au point que leur projet originel aurait « disparu » au profit d'actions segmentées et professionnalisées ? Qu'en est-il aujourd'hui, dans un contexte de désengagement de l'État ? À partir de travaux récents en sciences sociales et de comptes rendus de pratiques militantes, les 17 chapitres de cet ouvrage invitent à mieux comprendre le renouveau de l'éducation populaire depuis les années 2000. Loin d'être devenue une ingénierie sociale dépolitisée, elle reste marquée par une tension entre engagement et professionnalisation, instrumentalisation et autonomie. Certes, tous ses projets ne sont pas politisés, ils visent néanmoins une libération culturelle, politique ou sociale. De plus, les bénévoles, les volontaires et les salariés qui les mettent en œuvre considèrent que leur travail, sous-tendu par des valeurs, est davantage qu'un emploi ordinaire. En examinant les rapports entre savoir, pouvoir et émancipation, cet ouvrage invite à penser autrement le peuple, les classes populaires et la politique, à travers une action éducative qui repose sur la culture et les loisirs.

La grande course des universités

Musselin Christine
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 303 p.

7Soyez en tête de la compétition mondiale mais coordonnez-vous à l'échelon territorial ! Telle est l'injonction contradictoire adressée aux universités françaises depuis les deux grandes réformes initiées en 2000. D'un côté, l'État organise une compétition généralisée entre enseignants- chercheurs et entre universités. Les financements sur projet de la recherche, la publicisation des évaluations et leur utilisation pour allouer les budgets à la performance, comme les très sélectifs appels à projets qui se sont succédé depuis le Grand Emprunt de Nicolas Sarkozy, ont accru les écarts entre établissements et fait voler en éclat le principe de disposer d’universités équivalentes sur l'ensemble du territoire. De l'autre, un remodelage du paysage universitaire est à l'œuvre. Il impose que les grandes écoles, les organismes de recherche et les universités d'une région coordonnent leurs actions dans le but de rationaliser les coûts et de grimper dans les classements mondiaux. De nouvelles structures sont ainsi créées à marche forcée, sans qu'il soit possible de savoir si ces changements majeurs atteindront leurs objectifs et assureront un avenir radieux à l'enseignement supérieur français.

Le lycée en régime numérique : usages et compositions des acteurs

Cottier Philippe (dir.) ; Burban François (dir.)
Toulouse : Octarès, 2016. - 224 p. - (Formation).

8En ce début de XXIe siècle, le lycée n'échappe pas à un mouvement de propagation accélérée de technologies numériques. Ordinateurs, tableaux interactifs, tablettes tactiles, environnements numériques de travail, manuels scolaires se sont installés dans le quotidien des professionnels de l'enseignement et des élèves. Comment ces technologies sont-elles utilisées ? Ont-elles une utilité pour l'enseignement et les apprentissages ? Que produisent-elles ? Au-delà des sermons sur les vertus supposées du numérique pour les apprentissages et leurs antithèses dénonçant leur inefficacité, que sait-on de ce que font les protagonistes de l'enseignement et les élèves de ces technologies et des discours qui les accompagnent ? Conjuguant la pluralité des références théoriques, par des approches quantitatives et qualitatives, cet ouvrage s'intéresse d'abord aux acteurs de la scène lycéenne. Il donne une large part à la parole des lycéens, enseignants, conseillers principaux d'éducation et chefs d'établissements qui ont été rencontrés et observés dans leurs activités quotidiennes par des chercheurs en sciences de l'éducation. Cet ouvrage collectif dessine une représentation d'ensemble de ce qui se joue au lycée en régime numérique.

La recherche sur la formation et l'éducation des adultes dans la deuxième moitié de la vie

Kern Dominique
Paris : L'Harmattan, 2016. - 233 p. - (Pédagogie : crises, mémoires, repères).

9Les termes apprentissage, formation et éducation sont facilement mis en lien avec des enfants. Dans le contexte des adultes, ils sont acceptés en relation avec l'emploi, surtout quand il s'agit de personnes jeunes. Plus tard dans la vie, les rapports aux processus d'apprentissage semblent évoluer, mais l'être humain garde tout au long de son existence la capacité à l'adaptation par l'acquisition de compétences et de savoirs. Le présent livre se propose de donner un aperçu de la recherche sur la formation et l'éducation du public plus âgé dans les espaces linguistiques français, anglo-américain et germanique. L'éducation ne se comprend pas comme l'intervention d'un adulte sur un enfant, mais de manière plus générale comme un soutien structuré à un apprenant. Les questions centrales sont celle de la particularité du public plus âgé et de sa définition ainsi que celle de la structuration de ce nouveau champ. Ce livre apporte des éclairages qui intéresseront en particulier les spécialistes de la formation et les étudiants en sciences humaines.

Valoriser l'enseignement professionnel : Une exigence sociale

Brucy Guy ; Dhume Fabrice ; Kergoat Prisca ; Hirtt Nico ; Lamamra Nadia ; Maillard Fabienne ; Moreau Gilles
Paris : Syllepse, 2017. - 135 p. - (Comprendre et agir).

10Dès son origine, l'enseignement professionnel est traversé par des injonctions contradictoires : sa mission est-elle de former des citoyens ou de faire des enfants des classes populaires des ouvriers efficaces et dociles ? Cette tension entre ambition émancipatrice et intérêts économiques est aujourd'hui à l'œuvre dans tout le système éducatif, mais c'est dans la boîte noire de l'enseignement professionnel qu'elle se révèle avec le plus de brutalité. Celui-ci constitue une sorte de laboratoire invisible, que fréquentent 670 000 élèves à la rentrée 2016, soit des lycéens. Pourtant, cet enseignement reste parfois méprisé, méconnu y compris par les responsables politiques, et sous-doté. Filières, spécialités, stages, alternance, apprentissage, réformes : ce livre lève le voile sur un lycée oublié, à la fois marqué par des discriminations de classe et de genre, et porté par une grande vitalité pédagogique.

Profession

Cadres en devenir : Évolutions, trans-formations, socialisations, tensions

Divay Sophie (dir.)
Toulouse : Octarès, 2017. - 302 p. - (Le travail en débats. Série Colloques & Congrès).

11Professionnels, sociologues et historiens livrent ici leurs points de vue et analyses sur les cadres dits de proximité dans le service public. Ils pointent les évolutions, notamment sous l'effet des logiques du privé, ou du new public management, introduites dans leurs établissements depuis plusieurs années. La figure de ces cadres a été transformée, notamment par la mise en place de nouveaux de formation et de socialisation. Ils sont au cœur de tensions parfois stimulantes, mais aussi de contradictions souvent douloureuses. Très classiquement, ils soulignent l'inconfort de leur position, située au premier niveau de la hiérarchie et au plus près des agents, par lesquels ils peuvent être perçus comme des «  traîtres, passés de l'autre côté  ». Leur profil institutionnellement attendu tend à se métamorphoser à travers une « déspécialisation » favorisant moins l'encadrement par des anciens de métier que par des managers généralistes. Ils sont parfois décrédibilisés car chargés de faire accepter et appliquer des décisions sans avoir été conviés à leur élaboration, et de ce fait sans toujours y adhérer. Parce que privés d'un réel pouvoir susceptible de « faire remonter » les doléances de leurs subordonnés et de les protéger, ils sont souvent déconsidérés, mais aussi contestés lorsqu'ils tentent tout à la fois de « faire toujours plus avec moins », c'est-à-dire d'appliquer une succession de mesures restrictives en imposant parallèlement une permanente amélioration des performances ou de la qualité du service rendu. Les quatorze contributions des auteurs, majoritairement centrées sur le monde hospitalier, présentent les étapes, dynamiques et épreuves de parcours de cadres, leurs stratégies individuelles et rapport à la carrière, leur confrontation aux instances de socialisation, aux dispositions réglementaires et régulations informelles, le tout se produisant dans un environnement socioéconomique contraignant, qui amène certains agents au refus de devenir cadres, pendant que d'autres se lancent tout de même dans un processus d'ascension professionnelle.

Collaborer et se professionnaliser dans un contexte managérial : Cas des dirigeants de centres de formation professionnelle en alternance de la branche du BTP

Lawinski Marek
Paris : L'Harmattan, 2016. - 276 p. - (Ingénieries et Formations).

12Entre 2006 et 2014, dans le réseau de centres de formation par apprentissage aux métiers du bâtiment et des travaux publics (CFA- BTP) en France est apparu le niveau régional d'organisation et de gestion. Progressivement, les interactions entre les tous niveaux concernés par cette évolution ont fourni aux directeurs de ces CFA des opportunités de renforcer et de faire évoluer leurs postures et leurs capacités professionnelles. L'auteur a analysé des limites d'une prescription institutionnelle en termes de résultats attendus, en démontrant que ces derniers dépendent de la façon dont les individus l'interprètent et l'utilisent en fonction de leurs envies, motivations, capacités et moyens, en puisant dans les transformations en cours. La professionnalisation se ferait ainsi par l'autonomisation du sujet qui accepte d'agir sans prothèse et de concevoir des collaborations aussi bien internes qu'externes en être non seulement capable, mais surtout responsable.

Les développeurs

Chrysos Paris
Limoges : Fyp éditions, 2015. - 143 p.

13Les développeurs sont les nouvelles icônes de l'innovation, au cœur de l'apparition des nouveaux objets technologiques (drones, imprimante 3D, biotechnologies, etc.) et des nouveaux usages. Souvent installés dans les sous-sols des entreprises, parfois hackers, partageant leur temps entre travail officiel et projets personnels, ils sortent des normes du management et de l'organisation classique du travail. Leurs compétences ne proviennent pas d'une formation standard, elles sont acquises au fur et à mesure de leur exploration des nouvelles technologies. Paris Chrysos raconte l'histoire des développeurs, décrypte leur mode d'action et de pensée, et dévoile les nouvelles règles de l'innovation. L'auteur révèle que les développeurs sont les précurseurs d'une culture du travail avant-gardiste. Il explique leur rôle dans la nouvelle économie et comment ils parviennent à un processus créatif atypique pour fabriquer des solutions ou projeter des rêves technologiques

Des ingénieurs pour un monde nouveau : Histoire des enseignements électrotechniques (Europe, Amériques) XIXe XXe siècle

Efmertova Marcela (dir.) ; Grelon André (dir.) ; Mikes Jan (collab.)
Bruxelles : P.I.E. Peter Lang, 2016. - 543 p. - (Histoire de l'énergie ; 7).

14À partir des années 1880, l'électricité est devenue une technologie centrale, qui va procurer des biens et assurer des services, bouleversant ainsi la production industrielle, l'économie et les pratiques sociales et culturelles. De confidentiel, son usage ne cessera de s'étendre, devenant massif et planétaire, et aujourd'hui indispensable dans la vie quotidienne. Pour déployer un système de production, de transport et de distribution de l'électricité, pour concevoir, fabriquer et diffuser les machines, outils et objets divers fonctionnant par ce moyen, en somme pour former un monde nouveau, il faut former un corps de techniciens spécialisés : ce seront les ingénieurs électriciens, pour lesquels seront élaborés et mis en œuvre des cursus dédiés. Cet ouvrage retrace la naissance et la croissance de ces formations, à partir de la fin du XIXe siècle, en Europe et sur le continent américain, et leur rôle dans le développement des différents États. Issu des travaux d'un colloque international tenu à Prague, il rassemble les contributions de 28 historiens portant sur 15 pays.

Professions et professionnels de la communication

Gadéa Charles (dir.) ; Olivesi Stéphane (dir.)

15Toulouse : Octarès, 2016. - 153 p. - (Le travail en débats. Hors série).

16Les métiers de la communication exercent une forte attractivité, dont témoigne le développement d'une offre de formation toujours plus abondante. Mais que sait-on d'eux ? Qui sont ceux qui les exercent ? En quoi consiste leur activité ? Comment expliquer l'engouement dont ils font l'objet ? Au-delà des évidences trompeuses, le secteur de la communication est un espace professionnel complexe. Sans doute une part des métiers de demain sont-ils en train de s'y dessiner, mais dans un contexte de fortes incertitudes. Souvent méconnues, leurs dénominations changent, de même que leurs contours et les propriétés de leurs membres. Si ces groupes professionnels fascinent, ils suscitent aussi de la défiance et pâtissent parfois d'un manque de reconnaissance. Ils présentent des facettes multiples, que cet ouvrage tente d'éclairer à partir d'études de cas.

Services à la personne. Services à domicile : Les clés pour comprendre

Foucault-Giroux Laurent (dir.)
Paris : L'Harmattan, 2016. - 449 p. - (Défis).

17Avec plusieurs experts (de terrain et universitaires), nous avons souhaité publier un ouvrage sur le secteur des services à domicile. Cet ouvrage a une grande ambition : être une référence, à la fois utile à l'action et à l'expertise sur le terrain, mais aussi pour les étudiants et autres novices. Ce guide permet non seulement de mettre à disposition les textes législatifs du plus ancien au plus récent, mais aussi partager l'expérience dans le domaine du secteur social et médico-social des auteurs. Voici donc un ouvrage qui sera utile, que vous soyez responsables administratifs, ou représentants des usagers, au sein d'une collectivité locale ou d'une structure privée (associative, commerciale ou coopérative).

Travail

Effectuation : Les principes de l'entrepreneuriat pour tous

Silberzahn Philippe
Paris : Pearson, 2014. - 174 p.

18Vous n'êtes pas un super-héros ? Bonne nouvelle, vous pouvez quand même créer votre entreprise ! Véritable rupture dans le domaine de l'entrepreneuriat, l'effectuation signe la fin du mythe de l'entrepreneur-héros, visionnaire, charismatique, solitaire et chanceux et s'impose comme la nouvelle logique des entrepreneurs experts. L'effectuation prend le contre-pied de la démarche classique et remet en cause la plupart des idées reçues sur l'innovation. Car la réalité du métier est différente de ce que l'on en dit : les entrepreneurs partent souvent d'une idée floue, sans business plan précis ni étude de marché et se lancent. Pour réussir, ils s'appuient sur les moyens dont ils disposent : personnalité, savoir, réseau. Comment les entrepreneurs prennent-ils leurs décisions et comment développent-ils leur activité ? C'est ce que révèle l'effectuation qui repose sur cinq principes : Démarrer avec ce que l'on a ; Raisonner en termes de perte acceptable ; Tirer parti des surprises ; Construire son projet en fonction des parties prenantes qui s'y engagent ; Transformer plutôt que découvrir son environnement. Enrichi d'outils et de cas, cet ouvrage constitue un éclairage nouveau sur le processus de prise de décision dans la création d'entreprise. Il s'adresse aux entrepreneurs, investisseurs et accompagnateurs et à tous ceux qui s'intéressent à l'entrepreneuriat.

Penser le travail pour penser l'entreprise

Favereau Olivier (dir.) ; Bidet Alexandra ; Le Gall Jean-Marc ; Lopes Helena ; Baudoin Roger ; Seignour Amélie
Paris : Mines ParisTech, 2016. - 178 p. - (Economie et gestion).

19Après quatre décennies de financiarisation, l'entreprise va mal, humainement et économiquement. Pour la redresser, il faut repartir de ce qui constitue sa source d'énergie : le travail salarié, bridé, méprisé, surcontrôlé, sur-évalué mais méconnu dans son contenu concret, sa positivité intrinsèque, son potentiel immense et, en définitive, sous-utilisé. Le chômage massif et l'emploi précaire, qui accompagnent la financiarisation, sont le fruit logique d'un type d'entreprise, prompte à discourir sur la valeur-travail, mais ignorante de la vraie valeur du travail, qui ne joue plus de rôle dans ses critères de bonne gouvernance. Cet ouvrage fait converger quatre regards disciplinaires : économique, sociologique, gestionnaire et anthropologique, pour dégager la grammaire commune de l'entreprise du XXIe siècle, celle qui nous fera sortir de la financiarisation. Proposant la première grille de lecture interdisciplinaire du contenu même du travail salarié, dans sa face lumineuse comme dans sa face sombre, les auteurs montrent comment réveiller la capacité de création collective de l'entreprise en (re)donnant du sens au travail salarié, y compris le plus terre-à-terre. Et pour atteindre ce résultat, le préalable est de (re)donner du poids aux salariés, dans le gouvernement de l'entreprise.

La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité : Refonder les organisations du travail

Bourdu Emilie ; Péretié Marie-Madeleine ; Richer Martin
Paris : La Fabrique de l'industrie ; Paris : Translavor - Presses des Mines, 2016. - 186 p. - (Les notes de La Fabrique ; 15).

20La rapidité des changements en cours : robotisation, numérique, innovations technologiques... et la nécessité de monter en gamme conduisent les entreprises à faire évoluer leur organisation du travail. La qualité de vie au travail (QVT) détermine plus que jamais leur capacité à créer de la valeur. Un aspect essentiel de la QVT est la possibilité donnée à chacun de s'exprimer et d'agir sur son travail. C'est ce qui ressort des nombreux travaux et d'une dizaine de témoignages. L'autonomie est également centrale dans les formes d'organisation du travail « émergentes » qui y sont décrites : lean management, entreprise libérée, entreprise responsable et organisation responsabilisante. Les entreprises françaises ont besoin de progresser pour parvenir au niveau de leurs homologues européennes en matière d'autonomie et de responsabilisation des salariés. L'engagement et la motivation de ces derniers en dépendent. Cette étude encourage ainsi les dirigeants d'entreprises et de structures publiques à s'engager dans ces domaines et leur donne des pistes pour l'action. Cet ouvrage complet s'adresse aux chefs d'entreprise, décideurs publics, managers, représentants des organisations professionnelles et syndicales, salariés et étudiants, et à tous ceux préoccupés par la performance économique et sociale des organisations du travail.

Travailler au XXIe siècle : L'ubérisation de l'économie ?

Barthélémy Jacques ; Cette Gilbert
Paris : Odile Jacob, 2017. - 135 p.

21Quelles réponses apporter à la transformation rapide du marché du travail sous l'effet de la révolution numérique ? Les statuts actuels salarié, indépendant sont-ils adaptés à ces nouvelles réalités ? Et comment faciliter le passage de l'un à l'autre sans sacrifier les protections sociales ? Jacques Barthélémy et Gilbert Cette nous proposent avec ce livre un cadre pour repenser le droit du travail. Faisant le point sur ce qu'on appelle l'ubérisation de l'économie, ils en soulignent les limites et les risques. Si celle-ci doit être largement relativisée, reste que les outils numériques facilitent le cumul d'activités et les créations d'entreprises. C'est pour répondre à ce mouvement et en faire une opportunité qu'ils s'attellent à la définition d'un droit à la fois global et protecteur.

A signaler

L'art de faire des recherches et de partager l'information : Pratiques et techniques de veille et de curation sur internet

22Deiss Jérôme
Limoges : Fyp éditions, 2015. - 158 p. - (Entreprendre).

Bienvenue dans le pire des mondes : Le triomphe du soft totalitarisme

23Polony Natacha ; Andrieu Gérald ; Bigot Guillaume ; Dedieu Franck ; Delbecque Eric ; Devecchio Alexandre ; Lévy Emmanuel ; Masse-Stamberger Benjamin ; Quatrepoint Jean-Michel
Paris : Plon, 2016. - 215 p.

Les biographies en sociologie

24Dubar Claude ; Nicourd Sandrine
Paris : La Découverte, 2017. - 121 p. - (Repères. Sociologie ; 684).

Concevoir et gérer une formation : Repères pédagogiques et méthodologiques

25Astouric Alain
Lyon : Chronique sociale, 2016. - 158 p. - (Pédagogie/Formation. L'essentiel).

Dynamique des emplois exposés et abrités en France

26Frocrain Philippe ; Giraud Pierre-Noël
Paris : La Fabrique de l'industrie ; Paris : Translavor - Presses des Mines, 2016. - 84 p. - (Les notes de La Fabrique).

Elève en école d'art, entre amateur et professionnel : Une enquête de terrain au cœur des écoles d'art françaises

27Joly Frédérique
Paris : L'Harmattan, 2016. - 304 p. - (Logiques sociales. Sociologie des arts).

L'engagement sportif au prisme des sciences sociales

28Callède Jean-Paul (dir.) ; Ferréol Gilles (dir.)
Bruxelles : E.M.E., 2016. - 209 p. - (Proximités-Sociologie).

L'entreprise à l'ère du digital : Les nouvelles pratiques collaboratives

29Bouchez Jean-Pierre
Bruxelles : De Boeck Université, 2016. - 334 p. - (Méthodes et recherches).

Guide pratique de la VAE pour les techniciens et les cadres autodidactes : Acquérir un diplôme grâce à son expérience

30Janssoone Didier
Limoges : Fyp éditions, 2016. - 159 p. - (Entreprendre. Développement professionnel).

Les nouveaux business models des médias : Les 3 piliers de la transformation

31Fradin Selma
Limoges : Fyp éditions, 2016. - 191 p. - (Entreprendre).

La nouvelle servitude volontaire : Enquête sur le projet politique de la Silicon Valley

32Vion-Dury Philippe
Limoges : Fyp éditions, 2016. - 255 p.

Numérique & éducation : dispositifs, jeux, enjeux, hors jeux Avril 2014) ; Université de Toulon

33Bonfils Philippe (dir.) ; Dumas Philippe (dir.) ; Massou Luc (dir.)
Nancy : Presses universitaires de Nancy - Editions universitaires de Lorraine, 2016. - 264 p. - (Questions de communication. Actes ; 34).

Performance sociale, financement et réformes de l'enseignement supérieur

34Gary-Bobo Robert
Paris : Presses de Sciences Po, 2017. - 130 p. - (Sécuriser l'emploi ; 17).

Politiques sociales en mutation : quelles opportunités et quels risques pour l'État social ? : XXXVIes Journées de l'Association d'économie sociale

35Fretel Anne (dir.) ; Bory Anne (dir.) ; Célérier Sylvie (dir.) ; Jany-Catrice Florence (dir.)
Journées de l'Association d'économie sociale (XXXVIes ; 2016 ; Lille). - Louvain : Presses universitaires de Louvain, 2016. - 493 p. - (Cahiers du CIRTES ; Hors-Série 6).

Psychologie du travail et des organisations : 110 notions clés

36Valléry Gérard (dir.) ; Bobillier-Chaumon Marc-Eric (dir.) ; Brangier Eric (dir.) ; Dubois Michel (dir.) ; Clot Yves (préf.)
Paris : Dunod, 2016. - XVIII-453 p. - (Psycho sup).

Sans emploi : condition de l'homme postindustriel

37Liogier Raphaël
Paris : LLL, Les liens qui libèrent, 2016. - 223 p.

La société hyper-industrielle : Le nouveau capitalisme productif

38Veltz Pierre
Paris : La République des Idées ; Paris : Seuil, 2017. - 125 p.

Les territoires français en 50 cartes

39CGET - Commissariat général à l'égalité des territoires
Paris : La Documentation française, 2016. - 167 p. - (En somme).

Transformation digitale : l'avènement des plateformes : Histoires de licornes, de data et de nouveaux barbares...

40Babinet Gilles
Paris : Le Passeur, 2016. - 221 p.

Travail industriel à l'ère du numérique : Se former aux compétences de demain

41Bidet-Mayer Thibaut ; Toubal Louisa
Paris : La Fabrique de l'industrie, 2016. - 103 p. - (Les notes de La Fabrique ; 16).

L'université de Rouen, 1966-2016 : Lieux de mémoire et témoignages - Volume 2

42Bidois Anne (dir.) ; Feiertag Olivier (dir.) ; Marec Yannick (dir.)
Mont-Saint-Aignan : Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2016. - 154 p.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-1.png
Fichier image/png, 31k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-2.png
Fichier image/png, 30k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-3.png
Fichier image/png, 19k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-4.png
Fichier image/png, 11k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-5.png
Fichier image/png, 17k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-6.png
Fichier image/png, 17k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-7.png
Fichier image/png, 20k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-8.png
Fichier image/png, 26k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-9.png
Fichier image/png, 22k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-10.png
Fichier image/png, 17k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-11.png
Fichier image/png, 30k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-12.png
Fichier image/png, 19k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-13.png
Fichier image/png, 16k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-14.png
Fichier image/png, 37k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-15.png
Fichier image/png, 21k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-16.png
Fichier image/png, 21k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-17.png
Fichier image/png, 20k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-18.png
Fichier image/png, 24k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-19.jpg
Fichier image/jpeg, 20k
URL http://formationemploi.revues.org/docannexe/image/5029/img-20.png
Fichier image/png, 11k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Lectures », Formation emploi [En ligne], 137 | Janvier-Mars 2017, mis en ligne le 27 avril 2017, consulté le 18 août 2017. URL : http://formationemploi.revues.org/5029

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page